Surveillé par les ayants droit, RapidShare a tenté ces derniers mois d'adopter un profil plus responsable et plus conciliant pour ne pas subir un nouveau procès. Dernièrement, le site a cherché à réviser les abonnements premium. Mais les protestations des utilisateurs ont finalement conduit la société à revenir en arrière.

RapidShare ne le sait que trop bien. Pour perdurer, le site web spécialisé dans l’hébergement de fichiers ne peut tout simplement pas se permettre de se mettre à dos les internautes abonnés à son service premium. Et cela, la société l’a récemment redécouvert après avoir remanié ses différentes offres d’abonnement.

À l’origine de ce réajustement des prix, la pression constante des ayants droit envers RapidShare. Le site web a souvent été confronté à des affaires judiciaires sur fond de propriété intellectuelle, dans la mesure où le service a été accusé à plusieurs reprises de servir avant-tout à l’hébergement et à la diffusion de contenus protégés par le droit d’auteur.

Dans l’espoir de répondre aux attentes des ayants droit, RapidShare avait alors revu sa politique tarifaire. Par exemple, le service souhaitait introduire un abonnement lié au volume d’utilisation quotidienne. Des changements qui ont été mal perçus par les abonnés, les conduisant à protester vigoureusement contre la nouvelle stratégie de RapidShare.

Sur le site officiel, RapidShare explique « qu’à la suite des récents ajustements à notre modèle de prix, nous avons reçu de nombreux retours de nos utilisateurs. Il y avait des réponses positives, mais nous voulons être honnêtes avec vous : la plupart des retours étaient négatifs« .

« Avec nos ajustements, nous nous sommes aliénés de nombreux utilisateurs. […] Ce n’était pourtant pas notre intention. […] C’est pour cette raison que nous avons révisé profondément une nouvelle fois notre offe pour la rendre beaucoup plus simple » explique le site.

Cet effort de contrition s’est donc immédiatement traduit par une révision des prix. Seule la solution RapidPro perdurera, avec des limites mensuelles et non plus quotidiennes. Par ailleurs, si une partie du volume trafic n’est pas utilisée durant le mois, RapidShare reversera automatiquement le mois suivant le trafic inutilisé.

prix / 30 jours hébergement / 30 jours trafic / 30 jours
RapidPro 99 Rapids 10 GB 30 GB

Pour obtenir de l’hébergement supplémentaire, il faudra dépenser 2 rapids par mois pour un Gb supplémentaire. En ce qui concerne le trafic, 14 rapids permettent d’obtenir 5 Gb.

Fonds Prepaid
400 Rapids 4,99 €
1.000 Rapids 9,95 €
2.000 Rapids 19,90 €
5.000 Rapids 49,75 €
20.000 Rapids 199,00 €

RapidShare espère donc répondre avec force aux attentes de ses utilisateurs. Toutefois, il n’est pas certain qu’un tel ajustement face le bonheur des ayants droit. Mais pour l’heure, le site web peut jouer sur la décision récente d’une cour d’appel allemande qui a rappelé les nombreux inconvénients des solutions de filtrage actuelles (par mots-clés ou via des modérateurs de contenus).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés