Désormais, il faudra sans doute y réfléchir à deux fois avant de vous précipiter dans une boutique pour offrir une console de jeux vidéo à votre moitié.

Surtout si vous avez dans l’idée de la mettre au sport en lui achetant Wii Fit, ce jeu de simulation conçu par Nintendo permettant au joueur d’accomplir toute une série d’exercices physiques pour garder la forme. Car de nouveaux effets secondaires sont apparus récemment, et non des moindres.

Selon Yahoo News India, une jeune britannique de 24 ans, Amanda, souffre depuis quelques temps d’un étrange effet secondaire, liée à une mauvaise chute sur la Wii Balance Board, l’accessoire indispensable pour jouer à Wii Fit. Vivant à Manchester, elle a expliqué au Daily Star que le médecin lui a diagnostiqué un « syndrome d’excitation génitale persistante causé par un nerf endommagé« . Un trausmatisme qui fait rire, mais qui n’a rien de drôle pour celle qui le subit.

À en croire la jeune femme, la « moindre vibration » est désormais un calvaire. Exit donc les téléphones mobiles et les appareils électroménagers, que ce soit un mixer de cuisine ou même un fouet électrique. Car les pulsions peuvent se déclencher n’importe quand, jusqu’à dix fois par jour.

On est curieux de savoir quelle sera la réaction de Nintendo à cette nouvelle. L’entreprise, qui misait sur le sport comme argument marketing, ne s’attendait sans doute pas à ce que son jeu puisse développer par mégarde l’envie irrepressible de faire du sport de chambre…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés