La boucle est bouclée. Annoncé le 21 octobre dernier, le changement de licence de Symbian OS voulu par Nokia est effectif depuis hier. En effet, le code source est désormais librement téléchargeable sur Internet. Et d'aucuns laissent entendre que cette mutation serait liée à la montée en puissance des systèmes d'exploitation concurrents, comme l'iPhone OS et Android.

C’est finalement cette semaine, avec quatre mois d’avance sur son planning, que la Fondation Symbian a annoncé la disponibilité complète du code source de Symbian OS, un système d’exploitation pour téléphones portables et utilisé par près de 45 % des appareils disponibles sur le marché. C’est désormais sous la licence Eclipse Public Licence que sera distribué le le code source.

En 2008, alors que Nokia n’en détenait « que » 47,9 %, la firme finlandaise décida de racheter entièrement le système d’exploitation mobile, en reprenant les parts possédées par les autres sociétés présentes dans le consortium d’industriels (Ericsson, Siemens, Samsung, Panasonic et Sony Ericsson).

Par la suite, avec le concours de Sony Ericsson, NTT DoCoMo, Motorola, Texas Instruments, Vodafone Vodafone, LG Electronics, Samsung Electronics, STMicroelectronics et AT&T, Nokia a mis en place ladite fondation. Et si cette nouvelle ravira les défenseurs du logiciel libre et les promoteurs de la philosophie open source, cette transformation est aussi le signe que Symbian est forcé de s’adapter.

En effet, le système d’exploitation perd du terrain face à de nouveaux rivaux comme l’iPhone (iPhone OS) et Android, un système d’exploitation open source soutenu par Google, notamment à travers son mobile, le Nexus One. Reste à savoir si la migration du projet sous licence open source permettra à Symbian de redresser la barre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés