Si l'actualité des navigateurs est régulièrement dominée par Internet Explorer ou Firefox, cela ne signifie pas pour autant que la concurrence reste les bras ballants. Ainsi, depuis quelques mois Opera Software planche sur un projet ambitieux dont le navigateur serait l'élément central. Objectif, réinventer le web. Rien que ça.

Mise à jour – selon Jon von Tetzchner, le patron d’Opera Software, la dernière version du navigateur norvégien est un véritable succès. Selon la société, Opera 10.10 a été récupéré plus de 12,5 millions de fois en une semaine.

Pour Opera Software, le succès du logiciel est bel et bien là, d’autant que le taux de téléchargement est de 25 % supérieur à la version précédente, la 10.0, dans le même laps de temps.

Selon le directeur exécutif, cette réussite est à mettre au crédit des récents développements. Opera Unite est « allé là où nul autre navigateur n’est jamais allé« . À l’heure actuelle, le navigateur dispose d’une base utilisateur de près de 45 millions d’usagers, pour le logiciel desktop.

Article publié le 23 novembre – En juin dernier, nous vous présentions Opera Unite, une technologie qui ambitionnait ni plus ni moins de revenir aux fondamentaux d’Internet. Opera Software, l’entreprise norvégienne responsable du projet, souhaitait en effet transformer le navigateur web en véritable serveur personnel. Aujourd’hui, avec l’arrivée de la version 10.10 du logiciel, la technologie Opera Unite est désormais disponible.

« Nous avons promis qu’Opera Unite allait réinventer le web » a déclaré Jon von Tetzchner, le directeur exécutif de la société. « Ce que nous faisons vraiment, c’est réinventer la manière qu’ont les internautes d’interagir avec le web. En donnant à nos produits la possibilité de fournir du contenu, nous devenons des citoyens égaux sur Internet. À une époque où nous avons cédé le contrôle de nos données personnelles à des sociétés tierces, Opera Unite nous offre la liberté de choisir comment partager les données qui nous appartiennent« , a-t-il déclaré, enthousiaste.

Comme nous l’écrivions à l’époque, l’objectif d’Opera avec Unite est de permettre à l’internaute de reprendre un tant soit peu le contrôle de son contenu et de ses informations. Fini les intermédiaires et les services tiers : vous êtes désormais votre propre hébergeur et votre propre diffuseur. En clair, votre navigateur se transforme en véritable serveur personnel.

Pour l’heure, six services de base sont proposés : partage de fichiers, serveur web, partage de photos, lecteur multimédia, salon de discussion et « frigo », lieu où chacun pourra laisser des sortes de notes. Cependant, la firme scandinave invite les développeurs à participer au projet, afin d’enrichir les possibilités d’Opera Unite.

Opera Unite est donc une véritable révolution en puissance, dans la mesure où chacun devenant client et serveur, nous entrerions alors dans une communication horizontale, d’égal à égal. Chacun serait à la fois émetteur et récepteur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés