A l'occasion de la sortie de Firefox 3.5, Dailymotion a affiché un soutien sans faille au navigateur libre, en lui offrant même son plus précieux support publicitaire avec une large bannière en page d'accueil. Le site français concurrent de YouTube veut soutenir Firefox et surtout les standards HTML 5, qui lui permettent de proposer ses vidéos sous d'autres formats que le très critiqué Flash d'Adobe.

Mise à jour : Disponible depuis ce week-end, Firefox 3.6 beta 1 permet désormais de voir les vidéos en plein écran pour les formats ouverts intégrés aux pages HTML 5. Une excellente nouvelle, puisque l’impossibilité de lire les vidéos en plein écran restait le seul talon d’Achille de la technologie, qui n’a désormais plus d’excuse pour ne pas s’imposer comme le nouveau standard. Même Microsoft s’y met.

Article du 30 juin 2009 – L’opération de marketing croisé a pu surprendre. Mardi, à l’occasion de la sortie de la version finale de Firefox 3.5, la page d’accueil de Dailymotion s’est drapée d’une grande publicité en faveur du navigateur libre. Inversement, la page du site de Mozilla qui présente les nouvelles fonctionnalités de Firefox 3.5 affiche une vidéo « proposée par Dailymotion, fervents partisans des formats de vidéo ouverts« .

L’explication est à chercher du côté du HTML 5. Dailymotion a en effet annoncé le mois dernier qu’il encodait désormais toutes ses vidéos Official et MotionMaker au format libre Ogg, qui seront affichées directement dans les navigateurs compatibles HTML 5 grâce au nouveau tag video supporté par Firefox 3.5. Le site propose une démo à l’adresse www.dailymotion.com/openvideodemo, et une pré-bêta sur openvideo.dailymotion.com.

En plus de la capacité à afficher tout format vidéo embarqué, le HTML 5 permet les intégrer dans une interface web classique, avec du HTML/CSS pour la forme et du JavaScript pour le contrôle de la lecture, et d’agir de manière dynamique sur la vidéo.

Dailymotion avait annoncé 300.000 vidéos encodées avec Ogg d’ici la fin juin 2009, et son intention de réencoder toutes ses anciennes vidéos. Outre le support d’un internet libre avec des formats ouverts, l’initiative permet à Dailymotion de peser de tout son poids sur Adobe, qui domine outrageusement le monde de la vidéo en ligne avec un format Flash actuellement omniprésent malgré tous ses défauts.

L’Ogg, qui se dégage progressivement comme le standard de fait des vidéos pour HTML 5 (toutes les vidéos de Wikipedia utilisent ce format), lui permet de bénéficier d’un format spécialement conçu pour la vidéo, gratuit à l’encodage, sans technologie brevetée, souple à utiliser, et moins gourmand en ressources. Des caractéristiques que n’a pas le format Flash, qui s’est imposé sur le web sans être conçu dès l’origine pour afficher des vidéos, et encore moins des vidéos HD.

Les efforts réalisés par Adobe pour ouvrir son format Flash n’ont pas suffi à calmer le désir d’indépendance de Mozilla et des éditeurs de plateformes de vidéo en ligne, qui en ont assez d’un format Flash lourd, bourré de brevets, très consommateur en ressources matérielles, peu flexible, et mal adapté. Mais l’Ogg Theora a lui aussi ses problèmes, au premier rang desquels la qualité vidéo, jugée encore très perfectible. Il n’est pas encore certain qu’un autre format, tel le Dirac soutenu par la BBC, ne s’impose pas sur la durée.

Lors de la dernière conférence Google I/O, le géant de Mountain View avait lui-même présenté une version de YouTube basée sur les drafts du HTML 5, qui n’ont pas encore été ratifiés par le W3C. Mais celui qui fait encore obstacle à la percée du format s’appelle Microsoft. Le géant espère bien profiter des faiblesses du Flash pour imposer sa propre alternative, Silverlight, et traîne à implémenter parfaitement les standards du HTML 5 dans Internet Explorer. Il n’aura toutefois pas le choix s’il veut enrayer la perte de parts de marché aux profits de Firefox, Opera et Chrome, qui tous supportent les drafts du HTML 5.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés