Pourquoi dépenser des fortunes en chirurgie esthétique lorsqu’il suffit d’écouter des sonneries de téléphonie mobile pour passer d’un bonnet B à un bonnet C ? Un chercheur de Tokyo, qui étudie l’intelligence artificielle et le fonctionnement cognitif humain estime que les sons et la musique peuvent affecter l’esprit, et par conséquent certaines parties du corps dont le développement est contrôlé par le cerveau.

Pour concrétiser ses travaux, Hideto Tomabechi propose aux femmes de télécharger une sonnerie (.mp3) destinée à rendre leur poitrine plus généreuse. Pour cela, le son reproduit les pleurs d’un bébé, ce qui apparemment envoie au cerveau le signal qu’il faut alaiter, et provoque une augmentation du volume mammaire. Le chercheur est persuadé qu’en répétant souvent le même son, ce qui est est le cas avec les sonneries des téléphones mobiles – très utilisés au Japon, les seins des femmes japonaises vont grossir.

Tomabechi propose aussi des sonneries destinées à améliorer la mémoire, à vous rendre plus attirant pour le sexe opposé, à soigner la calvicie ou à arrêter de fumer. Tout ça dans grâce à des sonneries.

Discovery Channel assure avoir fait l’expérience sur une cobaye, qui a gagné 3 centimètres de tour de poitrine après 15 jours d’utilisation de la sonnerie siliconnée :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés