MAJ : Contrairement à ce que nous rapportions, Bouygues n’a pas signé de contrat d’exclusivité avec le constructeur RIM. Le Blackberry Curve 8900 pourra être commercialisé par les opérateurs concurrents de Bouygues Telecom.

La cour d’appel de Paris doit rendre dans les tous prochains jours son avis sur la décision du Conseil de la concurrence, qui a cassé l’exclusivité de distribution de l’iPhone par Orange sur le marché français. Mais les opérateurs concurrents continuent de signer de leur côté des accords exclusifs sur des terminaux qui ne bénéficient pas de la même exposition médiatique. Ainsi après SFR et le Blackberry Storm, c’est Bouygues Telecom qui négocie avec RIM l’exclusivité du nouveau BlackBerry Curve 8900… sans 3G.

Destiné à remplacer le Curve 8300, ce nouveau modèle au look séduisant affiche des dimensions réduites (109 x 60 x 14 mm), un poids allégé de 110 grammes, un écran très lumineux de 2,4 pouces (480 x 360 px), un mini clavier Azerty et un trackball. Le tout avec appariel photo 3,2 Mpix, GPS intégré, lecteur multimédia, WiFi… mais sans 3G. Conçu avant tout pour un marché américain en retard sur le haut-débit mobile, le Blackberry Curve 9800 se contente d’une compatibilité Edge qui avait été boudée en Europe lors du lancement du premier iPhone. Pas sûr que ce nouveau Curve connaisse un meilleur sort.

Le mobile sera commercialisé 149 euros pour les particuliers, avec engagement d’un an, ou 179 euros HT pour les entreprises. Bouygues Telecom propose toutefois une offre à tarif réduit pendant deux mois, où le Blackberry Curve 8900 sera proposé à 79 euros ou 59 euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés