L’écart numérique se creuse entre les Etats-Unis et la France. Pendant qu’en hexagone le gouvernement et les industries culturelles se donnent la main pour lutter contre le piratage en cherchant le bâton judiciaire qui serait le plus solide contre les consommateurs récalcitrants, les Américains se pressent pour offrir aux consommateurs un service commercial attractif capable de rivaliser avec les sites pirates. Et notre petit doigt nous dit, posé sur le clavier, que c’est probablement cette dernière stratégie qui sera au final la plus payante.

L’immense encyclopédie du cinéma en ligne IMDB.com (Internet Movie Database), référence parmi les références pour tout savoir sur vos films, acteurs et réalisateurs préférés, se lance ainsi sur le streaming gratuit de films et de séries TV. Le site racheté par Amazon s’est en effet associé à la plateforme Hulu pour proposer les vidéos aux internautes, financées par la publicité. CBS, Sony, et des centaines de producteurs indépendants participent également à enrichir le catalogue.

Notez que si l’immense majorité des vidéos sont réservées aux Américains, certains films seront visibles depuis la France (un premier du genre vient d’être mis en ligne). Les producteurs du monde entier peuvent en effet uploader directement leurs films sur IMDB par l’intermédiaire du site Withoutabox.com, qui offre aux petits studios un moyen alternatif de distribuer leurs créations sur Internet et de les faire connaître auprès des festivals, des journalistes et des internautes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés