Bientôt sur vos écrans ? En Grande-Bretagne, le lobby Industry Trust for Intellectual Awareness, financé notamment par l’industrie du cinéma et de la musique dans le but de communiquer autour des valeurs et du respect de la propriété intellectuelle, a lancé une grande campagne de pub à la télévision. Un spot, « Knock Off Nigel » (que l’on pourrait traduire par « Gérard le Vaut Rien »), passe en boucle sur les chaînes britanniques avec une chanson entrainante censée décourager les spectateurs qui seraient tentés par le piratage de DVD ou par toute sorte de contrefaçon.

Assis à une table dans un coin du bar, un homme offre un verre à sa petite amie lorsque débarque plein d’entrain un troubadour, guitare à la main. « C’est le genre de gars qui fait tout pour pas cher… / Il a donné à sa femme une montre qu’il a trouvée dans la rue / Il achète des DVD volés, il a volé son grand-père… C’est un vaut rien Gérard, c’est un vaut rien Gérard, c’est un vaut rien Nigel….« . Tous les clients du bar reprennent le refrain en coeur, la petite amie jette sa montre dans le verre avant de partir furieuse, et l’homme ne sait plus où se mettre. Il a honte. Car c’est le message du spot : vous devriez avoir honte de pirater et d’acheter des objets contrefaits.

Vous aussi, si vous piratez, votre copine vous quittera et le monde entier se moquera de vous.

Le spot, en tout cas, fait rire autant qu’il énerve en Grande-Bretagne. Il a, évidemment, très vite été détourné. Et avec talent, avec cette fois comme refrain : « Do what you want ’cause a pirate is free, you ARE a pirate » (« fait-ce que tu veux parce qu’un pirate est libre, tu es un pirate ») :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés