Un collectif crypto baptisé SpiceDAO a versé 3 millions de $ pour faire l’acquisition d’un exemplaire rare du Dune de Jodorowski. Le groupement semble toutefois penser à tort que cet achat lui donne des droits sur la propriété intellectuelle relative à cette œuvre.

C’est une histoire rocambolesque qui est en train de se jouer autour d’un exemplaire du Dune de Jodorowski. Ce « livre » culte rassemble les notes et les idées du célèbre réalisateur et dessinateur de BD Alexandro Jodorowski, lorsqu’il avait décidé de s’attaquer à la transposition au cinéma de l’œuvre culte de SF écrite par Franck Herbert (récemment portée avec brio dans les salles obscures par Denis Villeneuve). Le projet de Jodorowski n’a hélas jamais abouti, mais le livre est devenu très convoité par certains collectionneurs et par des amateurs de l’œuvre.

Fin 2021, un collectif crypto baptisé SpiceDAO a payé 2,66 millions d’euros (3 millions de dollars) pour mettre la main sur une des rares versions de ce livre qui était mise aux enchères chez Christie’s. Et le 15 janvier, ce groupement a donné des détails sur ce qu’il comptait faire de cette acquisition.

Le problème est que ce groupement semble avoir une vision erronée des droits que leur confère leur achat. « Nous avons remporté l’enchère en versant 2,66 millions d’euros. Notre mission est désormais de 1/ rendre le livre public dans le périmètre autorisé par la loi 2/ produire une série animée originale inspirée du livre et la vendre à un service de streaming 3/ soutenir des projets dérivés portés par la communauté », indique ainsi SpiceDAO sur Twitter.

Il va sans dire qu’acheter l’exemplaire physique du Dune de Jodowroski ne donne en aucun cas des droits particuliers pour adapter cette vision. Le fait d’acheter un livre n’a strictement rien à voir avec le fait d’acheter les droits d’auteur de l’œuvre en question. Seule l’acquisition de ces droits d’auteur peut rendre légal le fait de développer un projet lié à cette vision artistique.

Il est d’ailleurs surprenant que SpiceDAO semble penser le contraire, car l’exemplaire du Dune de Jodorowski dont le groupement a fait l’acquisition n’est pas le seul exemplaire physique du livre : il existe en nombre limité, certes, mais on estime qu’il en existe a minima une petite dizaine de copies. L’une d’entre elles s’est d’ailleurs vendue il y a trois ans 42 500 $, souligne Kotaku. Le plus amusant dans cette histoire, c’est que les pages du Dune de Jodorowski ont également été scannées et diffusées librement sur internet.

Acheter le livre Dune n’équivaut pas à acheter les droits de l’œuvre

En bref, le seul droit que les membres de SpiceDAO ont acquis par rapport au Dune de Jodowroski, c’est la propriété collective d’un exemplaire physique et le droit ensuite de voter collectivement sur ce qu’il sera fait de cet exemplaire précis (où l’entreposer, dans quelle mesure laisser le public y accéder, etc.).

C’est ce qu’avait prévu de faire ConstitutionDAO, un autre collectif de même nature qui avait tenté de mettre la main sur une des rares copies de la Constitution américaine. ConstitutionDAO souhaitait faire voyager l’exemplaire dans différents musées, afin que la population américaine puisse découvrir ce manuscrit rare. Ce DAO n’avait cependant, lui, pas remporté l’enchère.