C’est une critique récurrente faite à Google : les résultats du web délivrés par le moteur de recherche sont de moins en moins visibles, à cause des services que l’entreprise met en avant. Entre les encarts publicitaires, le bloc contextuel puisant dans Wikipédia, le carrousel Google Actualités ou encore les éléments provenant de Twitter, les liens normaux sont presque relégués au second plan.

Début 2020, ces modifications ont été si loin qu’elles ont provoqué une rare unanimité contre elles, au point de forcer Google à faire un peu machine arrière. En effet, il n’était plus possible de distinguer les publicités des liens normaux. Ces critiques ont rebondi cet été dans une enquête de The Markup dénonçant le fait que Google détourne son moteur de recherche pour son propre profit.

Trois mois plus tard, le 10 novembre 2020, The Markup remet le couvert, cette fois en proposant de passer à l’action. Le site propose aux internautes de télécharger une extension pour Google Chrome et Mozilla Firefox qui permet d’épurer les résultats d’une recherche sur Google. Son nom ? Simple Search, ce qui dit bien ce que ça veut dire : on n’affiche que les liens classiques et pas toute la fioriture à côté.

The Markup a opté pour un affichage épuré, mais en surimpression.

Un encart en surimpression

Concrètement, l’outil se contente d’afficher en surimpression un encart réduit contenant les résultats de la requête de votre choix. L’intégration n’est toutefois pas des plus réussies. Sans doute aurait-on préféré que l’extension modifie directement le style de la page pour remplacer celui appliqué par Google, afin que le rendu soit le plus imperceptible possible. Mais peut-être qu’une version ultérieure de l’extension traitera ce point.

Cependant, l’enjeu n’est pas tout à fait dans le design de l’outil. Pour The Markup, il se situe autre part : « Vous vous souvenez de l’époque où les résultats de recherche fournissaient ‘dix liens bleus’ qui vous envoyaient au bon endroit, plutôt que de devoir d’abord parcourir une pléthore de résultats et de boîtes d’information sponsorisés ? ? Nous aussi. Nous avons donc fait marche arrière ».

Il est possible à tout moment de retrouver l’affichage normal de Google en cliquant n’importe où à l’extérieur de la fenêtre en surimpression. The Markup précise aussi que son outil marche avec Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Il parait improbable que l’initiative de The Markup ait une quelconque influence sur la manière de procéder de Google ou Bing.

Les résultats de Google sur une recherche Linux il y a vingt ans, et les résultats de Google sur une recherche aujourd’hui.