Google a ajouté une fonctionnalité de recherche dans son application Photos. Elle est basée sur du texte et, associée au copier/coller de Lens, peut s'avérer très pratique.

Google Photos s’améliore, encore. Dans un tweet publié le 22 août, Google a officialisé l’introduction d’une fonctionnalité particulièrement pratique : la recherche de photos grâce au texte qu’elles contiennent. La magie opère grâce à Google Lens et son algorithmes de détection d’image, désormais capable de reconnaître des caractères avec exactitude, comme le font les applications de scanner de texte.

Selon les informations de 9to5Google, elle est déjà disponible sur certains appareils Android et sera déployée petit à petit sur les autres (à l’heure où nous écrivons ces lignes, notre iPhone X ne l’a pas encore). L’application web est également concernée.

Le copier/coller via Google Lens // Source : Numerama

Google Lens permet même de réaliser des copier/coller

Cet outil de recherche est encore plus utile une fois associé à la possibilité de réaliser des copier/coller grâce à Google Lens. C’est d’ailleurs avec un trait d’humour que Google décrit ce duo : « Une fois que vous avez retrouvé la photo que vous cherchiez, cliquez sur le bouton Lens pour copier/coller facilement du texte. Dans les dents, les mots de passe Wi-Fi compliqués !  » Outre les mots de passe Wi-Fi compliqués, cette fonctionnalité peut s’avérer pertinente au moment de partager rapidement du texte présent sur une capture d’écran ancienne ou sur un document important. 

Grâce à cette nouveauté, Google Photos gagne encore en ergonomie. Pour réaliser un copier/coller à partir d’une photo, rien de plus simple :

  • Vous trouvez la photo (en cherchant le texte qu’elle contient par exemple) ;
  • Vous appuyez sur le bouton Lens ;
  • Vous copiez la partie qui vous intéresse ;
  • Vous collez là où vous le désirez.

Notez que la recherche est aussi capable de reconnaître des logos de marque — difficile de savoir à quel point sans faire de tests plus poussés, mais 9to5Google a réussi à faire reconnaître YouTube, propriété de Google, à l’application. Il était déjà possible de retrouver des animaux ou des personnes grâce à un algorithme très poussé.

 

Partager sur les réseaux sociaux