La presse spécialisée rapporte qu'Apple a acquis Asaii, une startup américaine capable de dénicher et d'accompagner des talents dans la musique. La technologie qu'elle propose serait utile pour sa plateforme de streaming.

Dans la bataille que se livrent les principaux services de streaming musical, il y a les affrontements visibles par tout le monde, qui se font à grands coups d’exclusivités, d’offres commerciales et de fonctionnalités. Et puis il y a les combats qui se déroulent en coulisses, parce qu’ils concernent moins directement le public.

L’un de ces chocs a été récemment mis en lumière par Axios, le 14 octobre 2018. Selon ses informations, Apple a pris le contrôle d’une startup américaine concevant des outils d’analyse de tendance, de découverte et de gestion de talents, via l’apprentissage automatique (le « machine learning »). Cette startup, appelée Asaii, aurait été acquise pour un montant inférieur à 100 millions de dollars.

Capture d’écran Apple Music.

Cette acquisition, non confirmée par les deux parties en présence, survient alors que Spotify cherche à séduire les artistes qui débutent ou qui n’ont pas encore une visibilité très prononcée. Il y a par exemple Spotify for Artists, pour gérer sa présence sur Spotify et partir à la rencontre de son public, ou RISE, un programme pour les artistes émergents leur donnant accès à plus de ressources.

« Nos algorithmes sont capables de trouver le prochain Justin Bieber, avant tout le monde.  »

Selon la présentation d’Asaii, sa technologie d’apprentissage automatique lui permet de générer des sélections personnalisées d’artistes. La promesse va même plus loin : «  Les artistes recommandés […] ont la garantis d’atteindre le hit-parade dans un délai situé entre dix semaines et un an. Nos algorithmes sont capables de trouver le prochain Justin Bieber, avant tout le monde ».

Les sélections d’Asaii. // Source : Asaii

Identifier et accompagner des talents

Une promesse qui n’a certainement pas dû échapper à Apple, qui veut de toute évidence se positionner aussi sur le créneau des artistes en devenir ou dont le talent reste encore sous les radars. Ce faisant, Apple Music — tout comme Spotify d’ailleurs — n’agit plus que comme une simple plateforme musicale, mais comme un service qui permet d’identifier et d’accompagner des talents.

Dans la bataille du streaming musical, cela n’a rien d’anodin de déployer d’importants efforts en direction des artistes méconnus. C’est de l’investissement pour l’avenir, avec l’espoir peut-être de contribuer à faire effectivement émerger la nouvelle star de la chanson — et, pourquoi pas, d’en faire un un avantage comparatif par rapport à la concurrence.

Partager sur les réseaux sociaux