Facebook teste actuellement en Australie un nouveau réglage qui activerait le son dans les vidéos jouées automatiquement sur le fil d’actualités, sauf si l’utilisateur choisit un réglage différent.

La vidéo fait désormais partie des toutes premières priorités de Facebook, qui fait tout pour encourager les utilisateurs à leur prêter un maximum d’attention. Non seulement parce qu’elles permettent de retenir l’internaute plus longtemps sur le site, au détriment des concurrents, mais aussi parce que les vidéos sont le support publicitaire le plus rémunérateur.

Le réseau social avait déjà choisi de passer les vidéos en autoplay, pour les jouer automatiquement lorsqu’elles apparaissent au milieu de l’écran au moment où l’on navigue dans son fil d’actualités. Mais Facebook avait alors choisi, sagement, de ne pas activer le son sauf si l’utilisateur le demandait explicitement, ou s’il passait la vidéo en plein écran. Le problème, toutefois, est que le temps que l’utilisateur active le son par l’une ou l’autre des méthodes, le début de la vidéo peut avoir été manqué, ce qui oblige à rembobiner.

Facebook-app

 

C’est donc pour s’attaquer à cette difficulté que selon Mashable, la firme de Mark Zuckerberg expérimenterait actuellement en Australie des vidéos dont le son est activé par défaut, même si selon ses propres recherches, 80 % des utilisateurs sur mobiles « réagissent négativement » quand des publicités sonores s’affichent sur leur écran sans prévenir.

Pour tenter de ménager les susceptibilités, Facebook afficherait une pop-up indiquant à l’utilisateur qu’il peut choisir de désactiver le son en se rendant dans les options du réseau social, ce qui est certainement préférable si l’on a l’habitude de naviguer sur Facebook au travail.

Un deuxième test est mené par lequel le son reste désactivé par défaut, mais l’utilisateur dispose d’une icône plus accessible pour activer rapidement le son s’il est intéressé par la vidéo. Les deux expérimentations permettront de collecter des statistiques en vue d’étendre ensuite au reste du monde la solution qui aura été jugée la plus pertinente par les utilisateurs.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !