À l’occasion de l’IFA 2010 à Berlin, Sony a dévoilé le premier téléviseur compatible avec la plate-forme Google TV. L’appareil peut gérer des flux audiovisuels, mais également des pages Internet et certaines applications web, comme Google Maps ou Picasa. Pour l’heure, la firme japonaise n’a pas communiqué sur le prix ou la date de commercialisation.

Le rendez-vous avait été pris en mai dernier, lors de la présentation officielle de la plate-forme Google TV. Sony, l’un des partenaires industriels de Google sur ce projet, avait indiqué qu’un premier téléviseur embarquant Google TV serait dévoilé dès cet automne. À l’occasion de l’IFA 2010 à Berlin, la firme japonaise a respecté son calendrier et a offert une première démonstration de son téléviseur.

Née de l’association entre le navigateur web Chrome et le système d’exploitation mobile Android, la plate-forme Google TV se veut un pont entre les contenus télévisés et Internet. Lors d’une présentation antérieure, Google avait mis en avant la souplesse de l’appareil, capable de lire des flux audiovisuels ou d’afficher des pages web de différents sites Internet.

La vidéo, réalisée par Engadget, présente les différentes possibilités qu’offre Google TV sur un téléviseur adapté. L’utilisateur peut visualiser différents flux, qu’ils proviennent de chaînes télévisées ou de plates-formes vidéos, comme YouTube, consulter différentes pages web (le site de la FIFA, Twitter…) depuis son téléviseur ou encore lancer des applications comme Google Maps et Picasa.

Pour l’heure, le prix du téléviseur n’a pas encore été dévoilé, pas plus que la date de sortie. Cependant, les premiers modèles devraient commercialisés dès cette année, pour ne pas offrir à la concurrence une avance trop importante. En effet, Apple avait indiqué lors de sa conférence de la semaine dernière que les premières Apple TV doivent être livrées dans un mois. Le temps presse.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !