Depuis son apparition fracassante au jeu Jeopardy, le système d’intelligence artificielle conçu par IBM, Watson, continue de s’améliorer. Dernièrement, il s’est invité dans les robots d’Aldebaran pour les faire danser.

L’intelligence artificielle est à la mode. Qu’il s’agisse de la victoire spectaculaire d’AlphaGo au jeu de go ou des dérapages de Tay au grand dam de Microsoft, les médias s’intéressent de plus en plus à cette discipline scientifique. Les entreprises, elles, continuent d’en faire la promotion, à l’image d’IBM qui continue de mettre en avant Watson, son fameux système d’intelligence artificielle.

Dernière opération de communication en date, celle consistant à mettre en avant un robot Nao d’Aldebaran propulsé par Watson pour démontrer ses capacités sociales. Dans ce bien curieux spectacle, le robot se met à chantonner le tube insupportable de Taylor Swift Shake it off en imitant même les gimmicks de la chanteuse, avant de reprendre la curieuse chorégraphie de l’ineffable Gangnam Style. 

Ce n’est pas la première fois que des spectacles de robots dansants sont donnés. À titre d’exemple, Aldebaran avait déjà donné des spectacles de danse remarqués avec ses robots. Mais cette fois, Watson permet aux robots d’inventer leur chorégraphie sans que celle-ci ne soit programmée au préalable, grâce au de réseau de neurones artificielles de Big Blue.

Le show, qui a eu lieu pendant la conférence GTU de Nvidia, quoique amusant, était plus intriguant que convaincant. Il faut dire que l’on attend davantage les talents de Watson dans le domaine de la santé, où ses technologies sont particulièrement prometteuses.

NAOs

Les Nao d’Aldebaran à l’InnoRobo

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.