Le Royaume-Uni déploie des caméras de surveillance boostées par IA dont le rôle sera de détecter le jet de détritus sur les routes. La détection et la sanction des pollueurs seront plus immédiates.

La pollution sur les routes n’est pas seulement provoquée par les pots d’échappement : beaucoup d’automobilistes ont la fâcheuse tendance de jeter des ordures par la fenêtre pendant leur trajet (bouteilles, emballages, petits objets). Cette mauvaise pratique induit des amoncèlements de déchets sur les bords de route. C’est un problème que le Royaume-Uni essaye activement de régler tant il est important sur les autoroutes du pays. Cet abandon des détritus a d’ailleurs un nom en anglais : littering.

Des lois britanniques l’interdisent, mais pour que leur mise en œuvre soit plus stricte, le pays entend mobiliser courant mai 2023 un nouveau type de caméras de surveillance : elles embarqueront une intelligence artificielle spécialement conçue pour identifier cette pratique.

Une détection immédiate du « littering », le jet impropre de déchets

Le fonctionnement est simple : ces caméras scannent les routes et, en détectant le geste d’un jet d’ordure, envoient une notification à l’autorité compétente — en photographiant la plaque d’immatriculation.

Le littering crée des amoncellements de déchets sur les bords de route. // Source : Wikimédias
Le littering crée des amoncellements de déchets sur les bords de route. // Source : Wikimédia

Le centre de contrôle obtient directement l’image permettant d’identifier le délit, et ce, immédiatement. Cela conduit à une accélération majeure du processus. En temps normal, les policiers doivent soit surveiller les routes eux-mêmes ; soit revoir plusieurs heures de vidéosurveillance après la découverte de déchets, pour retrouver la personne à l’origine de la dégradation.

Comme le précise le journal anglais Metro, l’amende pour ce délit peut montrer jusqu’à 100 livres sterling (environ 115 euros). Ces caméras intégrant une IA seront d’abord installées dans certaines zones, pour expérimentation, avant d’être déployées plus largement.

Des poubelles à énergie solaire sur les aires de repos

Ce déploiement intervient quelques mois après une importante campagne de communication au Royaume-Uni de la part de l’organisation Clean Up Britain. Celle-ci avait notamment menacé d’actions légales contre l’entité juridique gérant les autoroutes si le problème du littering n’était pas davantage pris au sérieux.

En ajout à cette nouvelle stratégie, les autoroutes britanniques commenceront aussi à se voir doter de poubelles de compactage à énergie solaires, sur les aires de repos. Elles écraseront automatiquement les déchets en leur sein dès lors qu’elles seront sur le point de déborder. L’objectif : éviter qu’elles débordent jusqu’à ce que les détritus se retrouvent à l’extérieur. Une pollution qui est, là encore, importante.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.