Un joueur a disposé les commandes d'une manette N64 sur son piano. Ainsi, il a pu finir le premier niveau de GoldenEye 007 en jouant littéralement de son instrument de musique.

Les vidéastes déploient décidément des trésors d’imagination pour attirer l’attention des internautes. Si vous regardez de temps en temps des contenus sur les jeux vidéo, vous avez déjà certainement déjà dû entendre parler de ces joueuses et de ces joueurs qui se filment pendant une partie en utilisant un contrôleur inhabituel, en lieu et place de la manette ou du couple clavier-souris.

YouTube/Jackson Parodi

Par exemple, il y a cet individu, surnommé Rudeism, qui s’amuse à utiliser un tapis de danse pour progresser dans World of Warcraft, Dark Souls 3, Rocket League, StarCraft 2 ou encore Undertale Genocide. D’ailleurs, il a aussi utilisé la guitare de Guitar Hero avec des jeux qui n’ont pas du tout pensé pour un tel périphérique, comme Portal 2 et Surgeon Simulator 2013.

Le jeu GoldenEye 007 au Piano

Mais c’est aujourd’hui Jackson Parodi qui s’est fait remarquer. Sur sa chaîne YouTube, ce vidéaste, d’ordinaire spécialisé dans les reprises musicales au piano ou à l’accordéon, a réussi à terminer le premier niveau du jeu vidéo GoldenEye 007, qui est sorti sur Nintendo 64 en 1997. Mais, objecterez-vous, il n’y a rien de bien sorcier à terminer le premier niveau de ce jeu de tir à la première personne.

C’est juste. Sauf que Jackson Parodi ne s’est pas servi de la manette de la N64 : il a utilisé son piano électrique. Pour cela, il a associé les commandes de la manette (boutons, stick analogique) à certaines touches du piano. La position de chaque commande sur le piano est indiquée en début de vidéo. De cette façon, il peut contrôler James Bond en jouant littéralement de la musique.

Le résultat est davantage une expérience auditive qu’une prouesse vidéoludique, car le déplacement du personnage consiste à foncer jusqu’à l’objectif final, là où un joueur avec une manette classique proposerait des mouvements plus variés — comme se retourner pour abattre les ennemis à sa poursuite. La performance reste toutefois honorable, celle-ci étant en outre accompagnée de quelques intermèdes musicaux.

À lire sur Numerama : Speedrun  : un joueur fait tomber un record vieux de 15 ans sur GoldenEye

Partager sur les réseaux sociaux