Aaron Sorkin, qui a scénarisé The Social Network, a évoqué l'idée d'une suite au film. L'un des producteurs est aussi motivé.

Reverra-t-on bientôt Jesse Eisenberg incarner Mark Zuckerberg au cinéma ? L’espoir est aujourd’hui permis, puisque le scénariste américain Aaron Sorkin a déclaré le 11 janvier à l’Associated Press qu’il faudrait qu’il y ait une suite au film The Social Network. En tout cas, le producteur Scott Rudin, qui a participé à ce long-métrage, semble visiblement motivé, puisqu’il écrit régulièrement à Aaron Sorkin sur ce sujet.

« Beaucoup de choses très intéressantes et spectaculaires se sont produites depuis que le film s’est terminé avec le règlement du procès des jumeaux Winklevoss et Eduardo Saverin », commente Aaron Sorkin. « Scott Rudin, qui a produit The Social Network m’a envoyé plus d’un mail avec un article en pièce-jointe en disant : n’est-il pas temps pour une suite ? ».

Et d’ajouter, dans un éclat de rire, qu’il « en sait assez [sur Facebook] pour savoir qu’il devrait y avoir une suite ».

Facebook a 500 millions de membres quand le film s’arrête

Réalisé par le célèbre cinéaste David Fincher, qui lui a permis de remporter au passage le Golden Globe du meilleur film dramatique et celui du meilleur réalisateur, le long-métrage raconte la naissance de Facebook, le conflit autour de la paternité du projet, la trajectoire solitaire de Mark Zuckerberg, et la croissance de l’entreprise jusqu’à la mi-2009. Le film est sorti en France fin 2010.

Outre les arrangements à l’amiable et les histoires de gros sous entre les différents protagonistes, le film s’achève en expliquant que la plateforme compte 500 millions de membres venant de tous les pays du monde et que sa valorisation dépasse les 25 milliards de dollars, faisant de Mark Zuckerberg la plus jeune personne à devenir milliardaire par ses propres moyens.

Évidemment, ces nombres prêtent à sourire aujourd’hui : le site compte plus de 2,2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels et sa capitalisation boursière dépasse les 430 milliards de dollars

Aaron Sorkin a lui aussi été récompensé pour son travail sur The Social Network, qui est en fait l’adaptation du roman de Ben Mezrich, La revanche d’un solitaire : la véritable histoire du fondateur de Facebook (The Accidental Billionaires : The Founding of Facebook, a Tale of Sex, Money, Genius, and Betrayal), sorti en 2009. Le scénariste a remporté un Oscar, un Golden Globe et un BAFTA pour ce portage.

De nombreuses autres distinctions ont été remportées par ce film, comme le Golden Globe de la meilleure musique, le BAFTA du meilleur montage et celui du meilleur réalisateur.

The Social Network
À Harvard, où tout a commencé. // Source : Sony Entertainment Pictures

Si un projet de suite est donné à The Social Network, ce qui est loin d’être confirmé, Aaron Sorkin ne risque guère de connaître l’angoisse de la page blanche : depuis 2009, il s’en est passé des choses du côté de Facebook, que ce soit l’entrée en bourse du réseau social, la propagation de la désinformation, les risques d’ingérence étrangère, le scandale de Cambridge Analytica ou encore les multiples auditions auxquelles a dû se soumettre Mark Zuckerberg.

Il y a tant à dire et à montrer que ce n’est peut-être pas un seul long-métrage qu’il faudrait tourner, mais plusieurs !

Reste maintenant à savoir si David Fincher aurait envie de retourner derrière la caméra pour raconter ces histoires. Et si Jesse Eisenberg est partant pour endosser à nouveau le rôle d’une personnalité publique de plus en plus décriée. Si c’est le cas, il ne restera plus qu’à aligner les agendas des uns et des autres.

Partager sur les réseaux sociaux