Le jeu vidéo Ingress, qui se base sur la géolocalisation des joueurs, sera décliné en dessin animé cet automne. Il servira à lancer son successeur, Ingress Prime.

Avant Pokémon Go et tout l’engouement que ce jeu en réalité augmenté a engendré, Niantic était connu pour Ingress, un autre titre dans lequel les actions dépendent de l’emplacement physique des joueurs. En clair, les joueurs utilisent les smartphones pour se géolocaliser dans le monde réel et en fonction de l’endroit où ils se trouvent, différentes possibilités s’offrent à eux.

C’est justement l’univers d’Ingress qui intéresse Netflix. Même si la visibilité du titre conçu par le studio américain, autrefois filiale de Google, a quelque peu été réduite du fait du succès phénoménal de Pokémon Go, le poids lourd de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD) estime visiblement que l’histoire est suffisamment convaincante pour en faire une série animée.

La nouvelle a été confirmée à Variety par John Hanke, le fondateur de Niantic.

Quelques écrans du jeu.

C’est le studio d’animation Crafter qui animera le dessin animé, sous la direction de Yūhei Sakuragi, qui a déjà dirigé un court-métrage sur Evangelion, œuvre majeure de l’animation japonaise des années 90, intitulé Neon Genesis Impacts. Takeshi Honda, qui a aussi travaillé sur l’animation d’Evangelion, se chargera du design des personnages. Netflix se chargera de distribuer la série dans le monde entier.

Lancé en 2012, Ingress consiste à capturer des portails qui sont situés sur des points d’intérêt. Les joueurs, répartis entre deux camps, celui des Éclairés ou des Résistants, doivent en prendre le contrôle tout en défendant ceux déjà en leur possession. Pour cela, ils ont accès à des items pour l’attaque et la défense, et une place importante est faite pour le jeu en coopération.

C’est dans cette bataille entre les deux camps que seront plongés les deux principaux héros de l’histoire, Makoto et Sarah. Affectés par une substance exotique se dégageant des portails, ils ont gagné des pouvoirs — Makoto peut toucher un objet et voir son histoire, Sarah peut voir des séquences dans le temps et l’espace –, ils devront notamment échapper à un mystérieux troisième personnage, Jack.

La série devrait sortir au mois d’octobre 2018, au même moment que la sortie d’Ingress Prime, la suite du premier Ingress. Le dessin animé servira de trait d’union entre les deux titres et sera au passage un bon vecteur promotionnel du titre, en profitant de l’audience incomparable d’une plateforme de SVOD comme Netflix. Quant au jeu, il profitera de toute l’expérience accumulée par Niantic avec Pokémon Go.

Partager sur les réseaux sociaux