Le site de liens BitTorrent Torrent9 a activé une nouvelle adresse, alors que ses pages font l'objet de demandes de déréférencement par les ayants droit.

Sans crier gare, le site de téléchargement illicite Torrent9 a encore une fois modifié son adresse web. Alors que la page d’accueil de la plateforme pointait il y a peu sur un domaine se terminant avec l’extension « .cc », voilà qu’une redirection est désormais en place, de façon à orienter les internautes sans qu’ils ne remarquent quoi que ce soit, tout étant transparent.

C’est la troisième fois cette année que le site — qui fournit un annuaire de liens pour échanger principalement des fichiers protégés par le droit d’auteur via le protocole BitTorrent — change d’URL. Outre l’utilisation de l’extension « .cc », le site est passé par « .red » et maintenant « .blue ». Les précédentes adresses demeurent valides et pointent vers l’URL la plus récemment activée.

Un extrait du suivi statistique de Google en matière de déréférencement.

Vers davantage de déréférencement

Les contenus référencés dans Torrent9 font régulièrement l’objet de demandes de déréférencement sur Google, lorsqu’il est constaté par les titulaires de droits et leurs représentants que le moteur de recherche permet d’y accéder en tapant une requête bien précise. Le site est ainsi l’objet de plusieurs dizaines de milliers de demandes de déréférencement, sur toutes les URL.

Google, qui tient des statistiques relatives aux demandes de suppression de contenu pour atteinte aux droits d’auteur, n’affiche pas encore de requêtes portant sur la nouvelle adresse employée par Torrent9. Mais vu la régularité dont font preuve les ayants droit pour obtenir le retrait des liens litigieux, il est clair que le déréférencement des pages du site n’est qu’une question de temps.

Partager sur les réseaux sociaux