Homo Machina est un jeu vidéo sur mobile qui vous propose de découvrir la mécanique du corps humain comme s'il s'agissait d'une usine des années 1920.

Vous avez grandi dans les années 80 et 90 avec le dessin animé Il était une fois… la Vie et vous pensez depuis être incollable sur le fonctionnement du corps humain ? Si c’est le cas, vous devriez sans peine réussir à cheminer dans Homo Machina, un jeu vidéo pour mobile (disponible sur Android et iOS) qui présente l’organisme comme une gigantesque usine à la mécanique très complexe.

Inspiré par les travaux de l’Allemand Fritz Kahn, qui s’est efforcé au cours de sa vie à expliquer la mécanique interne de l’Homme en recourant à l’analogie industrielle, Homo Machina vous propose de « résoudre les casse-têtes surréalistes et de découvrir le fonctionnement interne du corps humain, telle une gigantesque usine des années 20 », explique Arte, qui édite et coproduit le jeu.

Dans Homo Machina, votre mission est donc de mettre en route l’organisme le temps d’une journée. Ici, point de Maestro, Pierrot ou Petit Gros mais plutôt Monsieur le Directeur — qui est aux commandes de toute cette structure biologique — et Josiane, sa secrétaire qui veille à ce que tout tourne correctement. En tout, le jeu comporte une trentaine d’étapes pour découvrir chaque compartiment du corps.

Homo Machina jeu
Contact entre les yeux et le cerveau.

Au début du jeu, vous mettrez donc tout d’abord en route le siège de la volonté, en réveillant Monsieur le Directeur, puis vos sens et vos émotions et le centre névralgique, avant de commander l’ouverture des yeux. Cela nécessitera de passer dans une autre partie de « l’usine », en donnant l’ordre aux ouvriers d’ouvrir les paupières. Il vous faudra trouver où cliquer à l’écran pour franchir chaque étape.

Un « puzzle narratif »

Homo Machina corps humain
Homo Machina

« Chaque séquence décortique nos petites actions quotidiennes », explique Arte, qui s’est associé à la société de production allemande Feierabaend pour soutenir ce titre, décrit par la chaîne comme un « puzzle narratif et surréaliste ». Le joueur évolue « dans un agencement ingénieux de nerfs, de vaisseaux et de valves » et doit essayer de « parvenir, en une trentaine d’étapes à faire tourner cette incroyable usine ».

Développé par Darjeeling, le jeu a d’ores et déjà reçu une certaine attention  puisqu’il a été nommé dans un plusieurs catégories, notamment aux évènements SXSW, A-Maze, New Images, EGX ou encore Sheffield Doc Fest. Et à son palmarès, il a remporté le prix dans la catégorie meilleure application mobile / tablette à la Game Connection 2018, à San Francisco.

Pour les personnes qui ont déjà sauté le pas et laissé un avis sur Google Play et l’App Store, le sentiment général est positif. L’esthétique et la poésie d’Homo Machina sont particulièrement saluées, mais la brièveté du titre est son principal défaut. Le jeu se finit vite, ce que beaucoup regrettent étant donné le prix du jeu : 3,49 euros sur Google Play et l’App Store.

Il est possible de tester le premier chapitre dans son navigateur web en allant sur le site officiel.

Partager sur les réseaux sociaux