Les utilisateurs Facebook ont été déçus de découvrir l'absence du fameux arc-en-ciel en guise de réaction. Pour cette Pride Month, Facebook s'illustrera essentiellement par des stickers et des arrière-plans.

En juin 2017, Facebook permettait aux internautes d’utiliser un drapeau arc-en-ciel — symbole LGBTQ+ — pour réagir à des publications. Cette année, le réseau social n’a pas renouvelé l’idée mais n’a pas pour autant ignoré l’événement, offrant d’autres options aux utilisateurs pour participer en ligne à la Pride Month.

À gauche : arrière-plan /// À droite : stickers

Pas d’émoji-réaction mais des stickers et arrière-plans

Cette décision est cohérente avec un choix plus global de Facebook, d’abandonner tous les « emojis-réactions » créés pour des événements spécifiques, a expliqué un porte-parole pour Business Insider. En effet, il n’y a pas eu de fameuse fleur dédiée à la fête des mères cette année. L’abandon n’est donc pas circonscrit à la Pride Month et Facebook restera cantonné à ses 6 emojis de réaction, mis en place depuis 2016.

Comme alternatives, il y aura des stickers et arrière-plans, qui coloreront également votre timeline tout au long de la journée. Des filtres Messengers et des cadres spéciaux pour votre photo de profil seront également disponibles. Ces options suffiront-elles à satisfaire les utilisateurs ? L’an dernier, l’emoji-réaction avait été utilisé entre autres pour contrer les publications homophobes. À la place, nous pourrions assister à une invasion de stickers arc-en-ciel, ce qui pourrait tout autant agacer les personnes hostiles à la Pride Month.

De son côté, Twitter lance une série de hashtags qui sera automatiquement associée à un émoji spécial (un cœur arc-en-ciel). Twitter propose ainsi près de 40 hashtags dans de nombreuses langues différentes, à retrouver dans leur thread.

Partager sur les réseaux sociaux