Découvrez chaque semaine un jeu de société que nous avons sélectionné pour vous (avec amour et passion). Cette semaine, c'est Carcassonne qui est à l'honneur.

En début de partie, une unique petite tuile carrée est placée au centre de la table. Toujours la même. On y voit un bout de route, un coin de château et des prés.

À tour de rôle, les joueurs en piochent une de la réserve puis la posent à côté d’une autre déjà en place. Tout comme aux dominos, les côtés doivent correspondre : une route contre une route, un château contre un château et un pré contre un pré. En début de partie, les possibilités sont limitées. Mais plus ça va, plus les choix sont nombreux.

Carcassonne

Après avoir posé sa tuile, un joueur peut décider d’y placer un de ses meeples, petits personnages en bois emblématiques de Carcassonne et des jeux de société modernes en général. Pour quelle raison ? Pour marquer des points de victoire.

En effet, dès qu’une route ou un château est complété, le joueur qui y possède le plus de pions marque des points en fonction de sa taille : plus l’élément est grand, plus il rapporte. Les prés fonctionnent un peu différemment et ne marquent des points qu’en toute fin de partie. C’est un investissement à long terme, puisque un meeple couché dans un pré y reste jusqu’au bout. Attention donc à bien gérer votre stock de pions pour ne pas vous retrouver à court au mauvais moment.

Carcassonne

La partie se termine dès que la dernière tuile de la réserve est posée. Le joueur totalisant le plus grand score remporte alors la partie.

Pourquoi c’est bien

Comme Les Aventuriers du Rail, Carcassonne est devenu un classique. Et il n’a pas pris une ride depuis sa sortie initiale en 2000. Le jury du Spiel des Jahres ne s’y était pas trompé en lui attribuant sa prestigieuse distinction.

Carcassonne

Les règles de Carcassonne sont simples et intuitives, grâce à une mécanique centrale héritée des dominos connus de tous. À l’instar de Kingdomino. De fait il se joue agréablement bien en famille avec les enfants ou entre amis, en dilettante pendant le dessert ou l’apéritif. Il est ainsi idéal pour s’initier aux jeux de société modernes. Le plateau qui se construit au fur et à mesure fait toujours son petit effet et les joueurs sont contents de la ville qu’ils ont assemblée.

Un classique qui n’a pas pris une ride

Mais il peut aussi se pratiquer en mode « compétitif », lorsque les joueurs connaissent par cœur le nombre et le type de tuiles différentes et ne se font aucun cadeau dans le placement des meeples. Alliances (temporaires) et blocages vont bon train, et profiter des constructions des autres est de rigueur.

Carcassonne

Grâce à un succès qui ne faiblit pas depuis bientôt vingt ans, Carcassonne jouit d’une palanquée d’extensions sortant à intervalles réguliers et apportant à chaque fois une ou plusieurs nouveautés pour diversifier les parties. Nous n’allons pas toutes les citer, mais les deux premières, Auberges & cathédrales et Marchands & bâtisseurs, sont généralement appréciées.

Carcassonne

Plusieurs boites indépendantes et thématiques existent également, en Amazonie ou dans l’univers de Star Wars par exemple. Alors effectivement, cela n’a plus grand chose à voir avec la cité médiévale originelle mais elles sont néanmoins intéressantes. Chacune amène en effet une mécanique qui lui est propre et inédite. Mais attention, elles sont incompatibles avec les extensions citées plus haut.

Signalons enfin, pour être complet et pour les plus mordus d’entre vous, la Big Box qui, comme son nom l’indique, regroupe en une seule grosse boîte le jeu de base et plusieurs extensions. Rien de mieux pour s’y mettre à fond dès le départ.

Bref, si vous cherchez un jeu agréable et tout public, pour jouer en famille pendant ces vacances, Carcassonne est le candidat idéal. Avec sa brouette d’extensions, vous n’êtes pas prêts d’en faire le tour. Et vous pouvez même vous entrainer en affrontant les IA de l’adaptation numérique.

  • Carcassonne est un jeu de Klaus-Jürgen Wrede
  • Illustré par Anne Pätzke et Chris Quilliams
  • Édité par Z-Man
  • Pour 2 à 5 joueurs à partir de 7 ans
  • Pour des parties d’environ 35 minutes
  • Au prix de 24,95 € chez Philibert

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux