L’acteur britannique Ed Skrein, connu pour ses rôles dans Deadpool et Game of Thrones, a choisi d’abandonner son rôle dans le reboot d’Hellboy, une semaine après avoir rejoint le casting. Il se refuse ce faisant à perpétuer la pratique décriée du whitewashing, qui consiste à attribuer un rôle à un acteur blanc alors que son personnage est d’une autre couleur de peau.

Le reboot d’Hellboy ne perpétuera finalement pas la pratique décriée du whitewashing, qui consiste à attribuer des rôles à des interprètes blancs alors que le personnage en question est d’une autre couleur de peau. Et pour cause : Ed Skrein, l’acteur (blanc) qui devait incarner le personnage du major Ben Daimio (d’origine asiatique par sa grand-mère) vient d’annoncer qu’il se retirait du projet.

Le 21 août, l’acteur britannique aperçu dans Deadpool et Game of Thrones se réjouissait, dans un tweet, de rejoindre le casting de cette nouvelle adaptation du comics culte.

Parmi les messages de félicitations reçus en retour, on trouvait toutefois déjà des utilisateurs sceptiques, à l’instar du dénommé Andrew Wheeler : « Ed, c’est une mauvaise idée, et je pense vraiment que tu devrais la revoir. Sans vouloir te manquer de respect, le rôle devrait aller à un acteur japonais. » Une opinion partagée par un autre fan d’Hellboy : « Je suis d’accord, l’héritage de Ben joue un grand rôle… J’adore le personnage mais il devrait être joué par [l’acteur approprié]. »

https://twitter.com/Silvermender/status/899808887951335425

Une critique récurrente, de Ghost in the Shell à Doctor Strange

Face à la polémique soulevée par cette annonce et aux retours des fans, Ed Skrein a donc choisi de faire machine arrière, comme il l’a expliqué ce lundi 28 août, toujours sur Twitter : « La semaine dernière, on annonçait que je jouerais le Major Ben Daimio dans le futur reboot d’Hellboy. J’ai accepté le rôle sans savoir que, dans le comics original, le personnage est doté d’un héritage asiatique. Cette annonce a donné lieu à un grand débat et à une colère légitime, et je me dois de faire ce qui est juste. »

L’acteur précisait par ailleurs : « Il est évident que la représentation adéquate de ce personnage revêt une importance particulière pour de nombreuses personnes, et négliger cette responsabilité ne ferait que perpétuer une tendance inquiétante, qui délaisse les voix et les histoires des minorités ethniques dans le monde des arts. […] J’ai donc décidé d’abandonner ce rôle pour qu’il soit attribué de manière adaptée. […] J’espère que ces débats deviendront de moins en moins nécessaires et que nous pourrons faire de la représentation égale une réalité. »

Les producteurs du film ont profité de l’occasion pour soutenir la « décision désintéressée » de l’acteur dans un communiqué envoyé à CNN : « Nous ne voulions pas nous montrer insensibles aux problématiques d’authenticité et de couleur de peau, et nous allons réattribuer le rôle à un acteur plus concordant avec le personnage d’origine. »

Récemment, Scott Derrickson, le réalisateur de Doctor Strange, avait répondu aux critiques lui reprochant d’avoir choisi une actrice blanche (Tilda Swinton) pour incarner le personnage de L’Ancien, un vieil homme asiatique. Plus tôt en 2016, une pétition signée par plus de 65 000 personnes réclamait le remplacement de Scarlett Johansson dans le rôle du Major Kusanagi, l’héroïne de Ghost in the Shell.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !