Microsoft, une entreprise de la weed ? Ce sera bientôt le cas : Redmond a officialisé un partenariat avec la startup Kind pour surveiller le commerce du cannabis légal dans les états.

Nous avons pensé à une multitude de vannes en découvrant la nouvelle activité de Microsoft, mais nous vous laissons le loisir de les faire en commentaire. En effet, Microsoft vient de se lancer dans le juteux marché du cannabis légal aux États-Unis, qui prend des proportions considérables et a même impliqué des entreprises technologiques qui redoublent d’inventivité pour moderniser la culture, la vente et la consommation de la weed. 

Un marché sain et suffisamment mainstream pour que Microsoft souhaite y associer sa marque en travaillant avec la startup Kind sur un système pour surveiller la production et la commercialisation de marijuana. L’idée est de pouvoir fournir aux autorités publiques des outils numériques pour s’assurer que le marché légal du cannabis respecte le cadre mis en place par les états. Le tout, évidemment, reposerait sur la solution cloud de Microsoft, la bien nommée Azure.

Redmond a peut-être flairé un bon filon

Il faut noter cependant que Microsoft fait figure d’exception en partie à cause de barrières légales qui ont empêché certaines sociétés de franchir le pas : si le cannabis est légal dans certains états américains, ce n’est pas le cas au niveau fédéral. Cela dit, Redmond a peut-être flairé un bon filon dans la mesure où les états se tournent les uns après les autres vers une légalisation du cannabis, qu’il soit médical ou récréatif. Et, peut-être, est-ce le sens de l’histoire pour d’autres pays où Microsoft est très implanté… la France, par exemple.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.