L’éditeur français Nacon lancera en fin d’année 2024 un nouveau jeu tiré de l’univers Terminator. Il s’agira d’une expérience de survie, située après les deux premiers films de la saga culte (les seuls qui comptent).

Un énième jeu de survie va sortir en 2024, mais la saga sur laquelle il se base pourrait l’aider à gagner rapidement en popularité. À l’occasion d’une conférence diffusée le 29 février 2024, Nacon a dévoilé un nouveau teaser pour Terminator: Survivors. Cette adaptation sera disponible à compter du 24 octobre sur Steam, en accès anticipé, avant de sortir plus tard sur PlayStation 5, Xbox Series S et Xbox Series X.

Terminator: Survivors fêtera le quarantième anniversaire du premier film, réalisé par James Cameron. Il prendra d’ailleurs la suite des deux longs métrages du cinéaste — les seuls qui aient vraiment compté quand on voit ce que la saga est devenue ensuite. Pour rivaliser face à une concurrence affûtée (on rappelle que le phénomène Palworld est un jeu de survie), Terminator: Survivors mise sur son univers post-apocalyptique et la terrible menace représentée par les machines.

Terminator: Survivors, un futur bon jeu de survie ?

Les raisons d’y croire

  • L’univers Terminator fournit un socle intéressant pour justifier des mécaniques de survie. Après tout, il est question d’organiser une résistance face à des robots hyper puissants. L’objectif sera d’abord de récolter des ressources en vue d’établir une base.
  • Il y aura visiblement un seul Terminator T-800 à affronter, lequel fera peser une menace constante sur les joueuses et les joueurs.
  • Il sera aussi nécessaire d’en découdre avec des pilleurs humains, ce qui pourrait amener une belle diversité dans les situations à appréhender.
  • On pourra jouer seul ou en coopération, avec des groupes réunissant jusqu’à quatre survivants. S’il y a de vraies mécaniques de collaboration, ce sera un argument en plus.
  • Teminator: Survivors sera fidèle à la saga. « Vous découvrez un monde méticuleusement élaboré par une équipe de fans, où se cachent de très nombreuses références au chef-d’œuvre de James Cameron », peut-on lire sur Steam. On croisera, par exemple, des personnages emblématiques.
  • Nacon a prouvé, avec RoboCop: Rogue City, qu’il savait respecter des films cultes.
Terminator: Survivors  // Source : Nacon
Terminator: Survivors. // Source : Nacon

Les raisons de ne pas y croire

  • Aucune vidéo de gameplay n’a été diffusée, ce qui peut être inquiétant à quelques mois du lancement.
  • Le studio de développement n’a donné naissance qu’à deux jeux pour le moment, TT Isle of Man: Ride on the Edge 3 et Rims Racing. Deux jeux de… motos. On est très loin du genre survie. Nacon Studio Milan réalise vraiment le grand écart, et c’est un risque immense pour un projet aussi ambitieux.
  • Il faut toujours se méfier des adaptations de films en jeux vidéo. On en prend pour preuve Terminator: Resistance, un jeu de tir médiocre. La popularité des films de James Cameron ne suffira pas et peut même s’avérer à double tranchant si la déception est trop grande.
  • Le genre survie est ultra-concurrentiel et, pour se démarquer, il faut proposer une expérience solide et aboutie. Teminator: Survivors arrive-t-il trop tard ? Peut-être, et il lui faudra un gameplay innovant pour se démarquer des autres. La tâche de Nacon Studio Milan est complexe.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.