Désireux de prouver qu'il n'est pas à la traîne dans le développement de technologie de conduite autonome, Renault fait un point sur son avancée dans le domaine. Il est plutôt flatteur.

Renault a retrouvé l’envie de partager ses ambitions alors que le marché automobile s’apprête à vivre deux révolutions étroitement liées : le remplacement à terme du thermique par des solutions électriques et le passage à la conduite autonome. Deux virages que les constructeurs doivent prendre au sérieux et qu’ils ne peuvent pas se permettre de louper.

De fait, la firme au losange ne cesse de partager ses avancées s’inscrivant dans sa stratégie nous amenant jusqu’à l’horizon 2022. Apparemment, sa technologie de conduite autonome se mesure désormais à des pilotes professionnels, ce qui ne manquera pas de rassurer sur la sécurité, principal enjeu de ces voitures de demain.

Renault CALLIE, un véhicule autonome

IA versus pilotes professionnels

Au sein de la Silicon Valley, le Renault Open Innovation Lab se démène pour passer à la vitesse supérieure dans la mise au point d’un système de conduite autonome garantissant des «  trajets plus sûrs et plus confortables  ». Récemment, le département R&D, appuyé par le Dynamic Design Lab de l’Université de Stanford, a intégré des scénarios inédits s’articulant autour de manœuvres d’évitement poussées. Selon le communiqué, l’intelligence artificielle a obtenu le même taux de réussite que des pilotes professionnels, classés «  parmi les meilleurs au monde  ».

On pourrait croire que cette étape fraîchement franchie est anodine. Mais, aux yeux de Renault, elle est suffisamment «  importante dans l’utilisation de la conduite autonome pour perfectionner la sécurité des véhicules  ». Il ne faut pas négliger non plus l’effet d’annonce : en partageant le fruit de ses recherches, le géant français envoie un signal à la concurrence et n’avance plus caché. En 2022, il mise sur une flotte de quinze modèles offrant de la conduite autonome de divers niveaux. Autrement dit, la course est lancée.

Partager sur les réseaux sociaux