Le réalisateur de District 9 a diffusé hier la bande annonce du premier projet de sa nouvelle boîte de production, Oats Studios. Il s'agit d'une série de court-métrages expérimentaux, qui débutera avec Volume 1 et qui devrait être diffusée sur Steam.

Absent de plateaux de cinéma depuis son dernier film, Chappie, Neill Blomkamp semble enfin de retour. Révélé par Peter Jackson, le réalisateur sud-africain avait su marquer les esprits et l’industrie avec District 9, avant de se faire avaler tout cru par la machine hollywoodienne. S’en est effectivement suivi deux autres films, accueillis plutôt froidement par la critique, et un projet de film Alien annulé par le retour de Ridley Scott aux commandes.

L’ancien publicitaire, notamment pour Citroën, a alors créé sa propre maison de production, Oats Studios, afin de développer ses propres expériences sur la science-fiction. Le premier projet sorti des fourneaux se dévoile aujourd’hui sous le titre Volume 1, avec un premier teaser. Un projet qui devrait être diffusé sur Steam, si l’on en croit un tweet publié le mois dernier par Neill Blomkamp ainsi que la description du teaser de son studio.

La plateforme de distribution de jeu vidéo créée par Valve n’en est pas à son coup d’essai concernant la diffusion de fictions. L’année dernière, Lionsgate avait passé un deal avec la compagnie pour diffuser près de 100 films sur Steam, avec notamment les sagas Hunger Games, Twilight et Saw dans le catalogue. Il faudra attendre plus d’informations que les quelques indices glissés ça et là pour savoir l’implication de Steam dans la production.

Neill Blomkamp revient donc à son premier amour pour reconquérir l’industrie : l’opposition extraterrestre/humanité. Alive In Joburg, film de moins de 7 minutes, traitait déjà de ce sujet là. C’est ce court-métrage qui a permis au réalisateur d’être repéré par Peter Jackson en 2005, avant de se voir confier un budget conséquent pour développer ses idées sur deux heures. Le soucis du budget ne se pose visiblement plus, et les quelques images dévoilées intriguent et annonce un retour à un style assez brutal du natif de Johannesburg, pour une plongée dans un univers entre son District 9 et ce qu’aurait pu être son Alien.

Aucune date de sortie officielle n’a été avancée, mais il faudra rester attentif aux annonces de Steam — peut-être à l’E3 ? — afin de voir à quel point le service de vente en ligne compte s’engager dans la diffusion et la production de contenu exclusif pour attirer un nouveau public.

Partager sur les réseaux sociaux