Amazon lance ce vendredi au Japon son nouveau Kindle Paperwhite Manga Model, une liseuse spécialisé dans la lecture de mangas.

Amazon a lancé aujourd’hui son premier e-reader exclusivement conçu pour lire les BD du pays du soleil levant. Jasper Cheung, président d’Amazon Japon, a dit que l’appareil est le « meilleur kindle que les fans de manga peuvent avoir  ». En effet, son écran haute résolution, sa capacité de mémoire plus élargie et sa fonction améliorée et plus rapide pour tourner les pages, fait de cet e-reader un produit assez appétissant pour les fans du genre.

Selon le journaliste Atsushi Matsumoto, cela serait un bon défi pour le géant de l’e-commerce pour se stabiliser sur le marché de l’édition japonaise. En outre, toujours selon Matsumoto, il y aurait une forte tendance pour la lecture de BD à travers des dispositifs mobiles, parce qu’ils seraient plus confortables à utiliser.

En effet, l’e-reader permet de stocker une véritable bibliothèque de mangas, ce qui en fait un produit vraiment pratique. Les 32 Go du Kindle Paperwhite Manga Model — une capacité de stockage huit fois supérieure à celle du Kindle Paperwhite normal — permettraient d’avoir environ 700  mangas à disposition.

crédits : Amazon Japan
Crédits : Amazon Japan

Ainsi, les fans de mangas japonais pourront lire de manière aisée les collections complètes de Naruto, Bleach, Fairy Tale et beaucoup d’autres histoires. À travers une autre application qui permettra à l’utilisateur de tourner 7 pages par seconde, les lecteurs pourront aussi trouver de manière plus rapide leurs scènes préférées.

Selon le président d’Amazon Japon, il y aurait déjà 160 000 volumes de mangas disponibles dans le magasin en ligne du marchand qui peuvent être facilement intégrés dans le nouveau produit. Le prix moyen de l’article est de 16 280 yens — soit 140 euros –, mais pour les clients Prime le prix descend à 12 000 yens, c’est-à-dire 106 euros.

Ce nouveau produit d’Amazon pourrait bien satisfaire les plus grands fans de mangas du Japon et du monde entier : enfin une alternative aux nombreux kilos des bibliothèques papier. Cependant, on perd la bonne odeur d’un livre neuf.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés