Cette édition 2016 du Mobile World Congress de Barcelone était particulièrement exaltante. Nous reviendrons sur les déceptions plus tard : place aux awards !

 

smart

Cat S60

Comme il s’agit du salon de la mobilité et que l’ordinateur de poche qui fait aussi téléphone est le premier représentant de cette galaxie, commençons par les smartphones. Et comme on aime bien être surpris, récompensons la surprise : malgré de belles perfs’ chez les grands constructeurs, c’est le S60 de Cat qu’on retient.

Cet appareil qui vise les professionnels a fait sensation au MWC en intégrant une caméra thermique développée par Flir en complément de l’appareil photo dorsal. On retrouve également des tas de fonctionnalités qui plairont aux professionnels, de la certification IP68 au bouton SOS en passant par la possibilité de sceller les ouvertures du smartphone pour une immersion prolongée.

Le Cat S60 sera disponible en Europe et coûtera à peu près 650 euros.

#MWC 2016  : Cat repousse les limites du cool avec un smartphone-caméra thermique

gadget

Samsung Gear 360

La réalité virtuelle était partout au MWC et si on commence à comprendre comment nous allons pouvoir sillonner des milliers de mondes différents, il ne faut pas oublier que la technologie permet aussi, comme le souhaite Mark Zuckerberg, de faire vivre des instants à distance. C’est précisément la fonction de la Gear 360, une petite caméra toute mignonne qui capture une scène à 360 degrés et permet à un casque Gear VR de la lire.

Elle entre dans la catégorie sociale de la réalité virtuelle et on la voit bien être un premier pas dans la stratégie de Facebook pour téléporter les gens. L’objet est en tout cas très bien fini, répond au problème évident du manque de contenu à lire en réalité virtuelle et aurait pu gagner l’award du gadget-qui-ne-nous-étonnerait-pas-s’il-ronronnait-tellement-il-est-choupi. Un appareil qu’on a vraiment hâte de voir en action.

MWC 2016  : Samsung dévoile sa Gear 360, une caméra pour la réalité virtuelle

XPPPPP

HTC Vive et la réalité virtuelle

Ça y est, la réalité virtuelle est mature. Il reste quelques ajustements à faire et le concept va sûrement se bonifier dans les années à venir (réalité virtuelle à plusieurs, absence de fils…), mais grâce à Valve et HTC, on peut enfin vivre une expérience radicale de ce nouveau medium.

Si le 4D Theatre que Samsung avait installé dans un des halls ressemblait à une attraction d’un parc à thème, on sent qu’il y a quelques chose de plus avec le HTC Vive. En l’essayant pendant une demi-heure, nous avons eu le sentiment d’être au bord d’une infinité de possibilités : comme un nouveau monde qui s’ouvre à peine à nous et dont nous voyons encore à peine les côtes se dessiner.

MWC 2016  : j’ai été dans la réalité virtuelle de Vive et je ne veux plus en sortir

 

conff2

Mark Zuckerberg

D’accord, d’accord, c’est de la conférence Samsung dont on parle, mais le héros malgré lui de cette fameuse soirée était bien Mark Zuckerberg. Le jeune CEO de Facebook a fait une apparition remarquée qui a lancé un débat de société dépassant de manière assez large le cercle des technophiles et des médias spécialisés.

Ce n’est donc pas tant la conférence en elle-même que l’on retient, mais ses conséquences. Elle a permis à la réalité virtuelle d’être sous les projecteurs et a également lancé un grand débat d’opinion par médias interposés mêlant l’aliénation au virtuel, la domination des réseaux sociaux et le culte des personnalités de la tech entre autres thématiques contemporaines ô combien fondamentales. La confrontation des idées étant toujours bonne pour avancer dans la bonne direction, on peut dire que le petit jeu de Zuck aura été bénéfique. Sauf pour Samsung, que tout le monde a oublié.

#GoodMorning  : Et Mark Zuckerberg apparut

construc

Sony

Sony est un constructeur qu’on admire pour sa constance. C’est assez rare d’être déçu par les produits du Japonais, qui sont au pire moyens, au mieux exceptionnels. Et cette année, Sony est venu au MWC avec d’excellents smartphones composant la nouvelle gamme Xperia X. Ces appareils n’ont pas vraiment de défaut et sont particulièrement jolis : ils raviront à coup sûr les amateurs de bon matériel au design épuré.

Mais si le constructeur remporte cet award, c’est qu’il n’est pas seulement venu avec des smartphones. Non, Sony a choisi cette année d’attirer les projecteurs de la presse avec un ensemble de gadgets qui complèteront la gamme Xperia et qui sont tous plus réussis et intéressants les uns que les autres. Qu’on parle du Projector, un pico-projecteur qui projette une image tactile, du Eye qui prend des photos à votre place, de l’Agent qui est assistant de type Amazon Echo logé dans un robot mignon ou de l’assistant Ear, il n’y a pas à dire, Sony a su nous emballer.

MWC 2016  : Sony nous impressionne avec ses gadgets Xperia

coupcouer3

Le coup de cœur des absents

La rédaction de Numerama qui est restée à Paris a suivi avec attention le déroulé de ce Mobile World Congress. Avec un point de vue d’outsider, on peut prendre plus de recul et repérer des tendances que le journaliste perdu dans le chaos des allées pourrait manquer. Voilà pourquoi nous avons choisi de compléter ces awards avec un coup de cœur des absents.

Guillaume Champeau : la concurrence sur la 5G. Plus qu’une tendance qui marque qu’un coup de cœur à proprement parler. La 4G, vous ne l’avez peut-être pas encore chez vous, mais la 5G prévue pour 2020 était au cœur des discussions côté réseaux sur le salon. Les technologies et les normes sont nombreuses et cette effervescence nous laisse augurer de passionnantes batailles dans le monde des télécoms, notamment sur la question des brevets.

Julien Lausson : la modularité. Le LG G5 est un produit qui a beaucoup été remarqué. Le smartphone de l’autre Coréen a une caractéristique très étonnante : ses fonctionnalités changent et se renforcent grâce à des modules qui se détachent par le bas de l’appareil. Il ouvre, dans la veine d’un Projet Ara, une ère où le smartphone n’est plus seulement personnalisable du côté des logiciels, mais aussi du côté du matériel.

head lg g5

Adèle Pillon : la Haier Watch. Alors que les montres connectées se sont faites discrètes lors de ce salon, Haier a présenté un modèle sobre et élégant de montre tournant sous Android. Petit plus : elle intègre un haut parleur et un microphone pour se la jouer agent secret.

Alexis Piraina : le concept d’écosystème. Finalement les gadgets n’évoluent que peu, et la seule chose qui les distingue aujourd’hui, c’est l’écosystème d’applications et d’accessoires que les constructeurs arrivent à construire autour. Une tendance de la mobilité qui s’est clairement dessinée lors de ce Mobile World Congress.

Corentin Durand : le Xiaomi Mi5. Xiaomi n’était pas au MWC mais a quand même tenu une conférence en-dehors du salon et a fini par exposer son flagship de 2016 sur le stand de Qualcomm. Ce sont dix nouveautés qui ont été présentées par Hugo Barra sur ce smartphone qui fait déjà rêver les utilisateurs d’Android particulièrement exigeants. Et bien entendu, l’appareil coûte la moitié du prix d’un iPhone 6S dans sa version la plus haut de gamme.

MWC 2016  : LG G5 modulaire, casque VR… toutes les nouveautés LG