Découvrez la première photo des Google Glass 2, version pensée pour les entreprises.

Ce n’est pas exactement une communication officielle de la part de Google, mais c’est tout de même une image dont on ne peut douter. L’entreprise de Mountain View a montré pour la première fois la future version de ses lunettes dans une soumission faite à la Commission Fédérale des Télécommunication américaine. L’évolution par rapport au premier modèle, qui a servi de prototype, est nette : l’écran semble plus grand et peut se replier et l’ensemble n’est composé que d’une branche, qui, on l’imagine, peut s’attacher à n’importe quelle paire de lunettes.

Le marketing autour des premières Google Glass avait été clairement adressé au grand public mais cela n’avait pas intéressé grand monde à l’époque. L’engin, sûrement trop en avance sur son temps, était à la fois trop cher et trop effrayant, apparaissant comme le premier mouchard fixé sur le regard des utilisateurs et connecté en permanence aux serveurs de Google. Équipées d’une caméra pouvant filmer en 720p, les Google Glass ouvraient également la porte à toute sorte d’usage peu respectueux de la vie privée des gens ou des secrets des entreprises.

google-glass-2-new-edition

C’est pour cela que Google a radicalement changé son approche du problème avec les Google Glass 2. Proposées uniquement aux professionnelles, Mountain View les imagine comme un outil d’accompagnement des ouvriers, médecins et ingénieurs qui ont souvent besoin de guides, de références ou de plans. Aujourd’hui, toute cette documentation est transportée sur des ordinateurs ou des tablettes ; demain, elle pourrait apparaître sur un petit écran directement dans le champ de vision de l’opérateur et s’adapter en temps réel à la situation.

Lors du précédent Mobile World Congress, nous avions pu voir la démonstration de lunettes de ce genre pour aider les ingénieurs qui s’occupent de la maintenance des avions dans leur routine. En surimpression, les lunettes pouvaient afficher des informations contextuelles sur les parties de l’avion observées et fournir des schémas techniques. En médecine, et plus particulièrement dans le contexte d’une opération, des lunettes de réalité virtuelle permettent à un chirurgien d’être assisté par ses collègues lors d’une opération en gardant les mains libres. Des applications qui semblent donc bien plus efficaces et utiles que filmer en permanence ses concitoyens.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés