La chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Nîmes a lancé son projet de construction d'un parc dédié au jeu vidéo.

Cela pourrait être une première en France. La chambre de commerce et d’industrie de Nîmes et l’association PJV 2020 viennent tout juste de lancer une campagne pour concrétiser la construction d’un parc entièrement dédié au jeu vidéo. Encore à l’état d’ébauche, le projet PJV 2020 tente aujourd’hui de récolter le plus de soutiens possible sur sa page officielle.

Jeu vidéo land : le parc d’attraction

L’idée est simple. Les acteurs de ce projet ont pour volonté de mettre à disposition du public un parc permanent où se joueraient des attractions diverses et variées ayant pour thème le jeu vidéo. Sur son site officiel, l’association PJV 2020, présidée par Delphine Munoz, évoque par exemple la présence d’un musée de l’histoire du jeu vidéo, des activités dédiées à la réalité virtuelle, des jeux en simulateur et même la « rencontre des héros de vos jeux vidéo en hologrammes ».

Le PJV 2020 souhaite également que ce parc devienne une structure de choix pour accueillir de nombreux événements e-sport, des conférences ou encore des concerts autour des bandes originales de différents titres de jeu vidéo.

img-1

1,2 million de visiteurs la première année

Si ce projet semble temps tenir à coeur des structures publiques et administratives c’est parce qu’il pourrait constituer un projet économique « capable de créer rapidement un grand nombre d’emplois non délocalisables  » explique le communiqué de PJV 2020. Jean-Loup Calini, vice-président de la CCI Nîmes souhaite en effet « donner au département du Gard (…) une nouvelle dimension et proposer un projet de développement économique innovant basé sur les nouvelles technologies.  »

Toujours selon le communiqué de l’association, un tel parc pourrait accueillir 1,2 million de visiteurs la première année, avec un investissement de 180 millions d’euros et l’opportunité de créer plus de 1400 emplois directs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés