Oui, il est possible de remplir son baladeur MP3 autrement qu’en dépensant des dizaines de milliers d’euros en singles à 0,99 euros, et même autrement qu’en piratant. Partout dans le monde, des milliers d’artistes créent de la musique principalement pour le plaisir de créer, et même si l’industrie musicale venait à disparaître totalement, elle n’emporterait pas la création musicale dans sa tombe.

La plateforme Jamendo, qui réunit le plus grand catalogue de musique libre au monde, vient de frapper un grand coup en s’associant à Archos, l’un des principaux fabricants de baladeurs multimédia du marché. Plus de 140.000 titres sans DRM et proposés sous licences libres seront désormais proposés par Jamendo sur le portail ARCHOS Content Portal accessibles aux possesseurs d’appareils de la marque.

Ce sont ainsi plus de 9.000 albums complets de 5.000 artistes et groupes, de tous genres musicaux et sans aucune restriction d’usage, qui pourront être téléchargés par les possesseurs de baladeurs Archos. Les licences libres qui les accompagnent autorisent les amateurs à redistribuer librement ces œuvres, y compris sur les réseaux P2P, et à les télécharger gratuitement.

« La nouvelle génération d’artistes rencontre la nouvelle génération d’utilisateurs, qui veut télécharger de la musique et la partager sans limites. Ils sont sur la même longueur d’ondes« , estime Dorota Smaggia, chargée du business développement chez Jamendo.

Jamendo rejoint ainsi sur le portail média d’Archos des partenaires de poids comme la Fnac, TF1 Vision, Dailymotion, l’INA, Vodeo.tv ou Euronews.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés