C’est un scénario digne d’un polar hollywoodien que révèle Unnar Geir à TorrentFreak. Vous vous souvenez peut être de la SMààS, l’équivalent de la Sacem en Islande. L’organisme s’était récemment lancé dans une lutte contre les trackers BitTorrent dans ses contrées, en s’attaquant notamment à Torrent.is.

La SMààS ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle a ensuite pris pour cible The Viking Bay (uniquement disponible en Islande). Et pour défendre le tracker, ce petit malin d’Unnar Geir n’a rien trouvé de mieux que d’infiltrer lui même la société d’ayant droits. « On a réfléchi chez TVB sur ce que la SMààS savait vraiment de nous, et j’ai eu l’idée de contacter Snabjörn [ndlr : Snabjörn Steingrímsson est le président de la SMààS] pour le rencontrer » explique Unnar. Unnar a essayé de faire croire à la SMààS que TVB le menaçait. La SMààS est tombée dans le panneau et commença à partager ses informations avec lui, croyant avoir sous la main une taupe pour témoigner contre TVB.

Unnar apprit ainsi que l’organisme avait récolté grâce à ses 15 enquêteurs plus de 1000 pages de preuves à l’encontre des administrateurs de The Viking Bay, et qu’ils préparaient un procès au tribunal criminel, contrairement à l’affaire Torrent.is qui s’est déroulée devant un tribunal civil. Unnar pense que la SMààS a récolté ses informations en piratant The Viking Bay, et estime avoir désormais assez d’éléments pour gagner l’avantage devant le tribunal.

« Le plus intéressant dans l’histoire » explique-t-il, « c’est que j’ai prévenu au début de la rencontre : pas de délit, je peux juste vous aider à condamner certains administrateurs mais le site web ne doit pas couler juste pour ça », ce à quoi Snabjörn aurait rétorqué qu’il lui importait peu de gagner ou perdre car l’objectif était de pousser TVB vers la faillite…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés