Il y a finalement une justice en ce bas monde. C’est ce que doit se dire aujourd’hui Shawn Fanning, le créateur du célèbrissime Napster. Même s’il a créé avec Napster le logiciel qui a le plus révolutionné Internet ces dix dernières années, Fanning n’a jamais roulé sur l’or. L’industrie du disque s’était empressée de mettre Napster en faillite en l’inondant sous les frais judiciaires et les dommages et intérêts en 2001, et la société Snocap qu’il avait créé dans la foulée pour répondre aux demandes de l’industrie vient de se vendre pour une bouchée de pain.

Mais on avait oublié que Shawn Fanning avait aussi créé en 2006 le service Rupture, qui permet de bâtir des profils de joueurs en fonction des scores et des réussites dans différents jeux vidéo. Le service devait établir un grand réseau social de joueurs, à l’image du Xbox Live de Microsoft, mais étendu à plusieurs plateformes. Le service n’a pas eu plus de succès de Snocap, voire moins, au point que depuis 2006 Rupture n’a toujours pas quitté le stade de la bêta privée.

Mais qu’importe. Electronic Arts serait sur le point d’acheter Rupture pour 30 millions de dollars, pour bénéficier de la technologie inventée par Shawn Fanning.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés