Les actions de la RIAA outre-atlantique donnent du baume au coeur des sociétés européennes, et plus particulièrement aux espagnoles qui ont décidé d'attaquer en justice 4000 de leurs concitoyens, utilisateurs de clients P2P.

Selon nos confrères de Branchez-vous.com, ce seraient 32 sociétés hispaniques qui auraient l’intention de faire comparaître ces pirates espagnols en Justice. 95.000 suspects identifiés par leur IP auraient fait l’objet de l’enquête, et ce sont les 4000 « plus gros clients » qui seront finalement poursuivis.

Représentant 32 entreprises qui désirent rester anonymes pour le moment, le cabinet Landwell qui a mené l’opération avec la police espagnole estime que 85 millions d’euros ont été perdus dans le piratage par ses clients, ce uniquement au cours des 6 derniers mois.

Passibles de quatre années d’emprisonnement pour infraction aux droits d’auteur, les accusés devraient paraître dès le mois septembre dans les tribunaux de la péninsule. S’ils sont condamnés, les logiciels de P2P cryptés pourraient bien envahir l’Espagne très rapidement…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés