EMI, Warner et BMG détiennent avec RealNetworks la plateforme musicale payante Musicnet. Mais alors que Sony et Universal viennent de céder leur plateforme Pressplay à Roxio, qui en fera le nouveau Napster, les trois autres majors ont bien du mal à maintenir en vie leur Musicnet...

Il y a des signes qui ne trompent pas. RealNetworks, principal actionnaire de MusicNet avec 40 % des parts, vient de retirer ses représentants du conseil d’administration de la société, dont le président, Rob Glaser. Dans le même temps, ils ont racheté Listen.com, qui gère le service payant Rhapsody utilisé maintenant par AudioGalaxy.

Ainsi les 10 millions de dollars supplémentaires injectés dans Musicnet par les quatre partenaires semblent presque anecdotiques tant le glas commence à se faire entendre pour cette plateforme désormais exclusivement réservée aux abonnés d’AOL, et réputée comme étant l’une des plus mauvaise actuellement. Sans doute les trois majors souhaitent-ils tout de même garder le fichier clients de 100.000 abonnés que compte leur service (contre 50.000 pour Pressplay), avant de déléguer la distribution de leur musique à des partenaires tiers tels que l’iTunes Music Store d’Apple…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés