« Nous avons reçu des milliers d’e-mails de clients d’Amazon à travers le monde nous demandant quand nous proposerons les MP3 en dehors des Etats-Unis. (…) Aujourd’hui, Nous sommes ravis leur dire qu’Amazon MP3 va devenir international cette année. » On ne peut pas dire que cette annonce faite par Bill Cair, vice président de la musique numérique sur Amazon, soit très précise.

Amazon est la première plateforme à réunir les quatre majors sans DRM, mais cette offre est pour l’instant réservée au seul territoire américain. On nous promet donc juste une ouverture aux autres pays cette année, mais quand et pour qui ? Selon l’interprétation de TechConsumer, ce seront les contrées disposant d’un portail spécifique qui seront les premières concernées. A savoir, donc : France, Royaume-Uni, Allemagne, Autriche, Canada, Chine et Japon.

Quant à la date, on n’en sait pas plus. Si l’offre sans DRM d’Amazon a initialement été lancée aux Etats-Unis, c’est parce que Pepsi compte s’appuyer dessus pour mettre en place une grande campagne de téléchargement à l’occasion du Super Bowl. Et, à l’instar de SpiralFrog, les américains seront un peu le public test des majors avant d’exporter le MP3 aux autres pays. Avec cette annonce, Amazon ne fait que répondre aux vagues de requêtes de la part des consommateurs. La réalité, c’est qu’elle n’en sait sûrement pas plus que nous et que la décision doit reposer entre les mains des majors. En promettant l’arrivée de son offre sans DRM cette année, le portail ne prend pas trop le risque de se tromper.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés