Que ceux qui pensaient se racheter une conscience sportive en jouant à la Wii se ravisent. Jouer à la console ne vaut pas les exercices quotidiens. On s’en doutait peut être déjà un peu mais ce qui est surprenant, c’est à quel point l’énergie dépensée en jouant à la Wii est à peine supérieure à celle dépensée sur une console « normale ». « Dans une semaine typique, le jeu actif augmenterait les dépenses totales d’énergie de moins de 2 % par rapport aux jeux passifs. »

Des chercheurs de l’Université de Liverpool ont demandé à une dizaine de pré-adolescents de jouer à la Wii et à la Xbox 360. Résultat : les jeux de sport sur la Wii augmentent certes l’énergie dépensée par les joueurs, mais à peine de 60 kcal par heure, soit l’équivalent d’une Vache-qui-rit. Nos cobayes ont essayé quatre titres pendant un quart d’heure chacun. Les jeux sportifs font naturellement dépenser plus, mais pas tant que ça par rapport aux jeux « normaux » :

  • Project Gotham Racing 3 : 30 kcal/min
  • Wii Sports bowling : 45 kcal/min
  • Wii Sports boxing : 47 kcal/min
  • Wii Sports tennis : 47 kcal/min

L’étude a donc conclu que l’activité physique n’était pas suffisamment intense pour compenser les recommandations en dépenses journalières chez les enfants. Ce qui est plutôt surprenant, c’est qu’elle a été menée par Nintendo lui même. A n’en point douter, elle n’a pas dû produire les résultats que le fabricant espérait obtenir.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés