Après une baisse des ventes de 2.8% en 2001, c'est une chûte de 8.8% que doit encaisser pour 2002 l'industrie du disque. Les temps sont durs pour les maisons de disque... et leurs artistes.

Cette année 2002 a marqué la domination sur le sol américain de Vivendi Universal, qui compte à lui seul près de 30 % de parts de marché. Derrière suivent AOL Time Warner, Sony Music, BMG et EMI.

L’album le plus vendu aux USA a été celui d’Eminem (Eminem Show), produit par Vivendi, avec 7.4 millions de disques vendus. Le même Eminen se retrouve en cinquième place du classement avec la B.O de son film « 8 Mile ». Les autres artistes en vogue outre-atlantique ont été Nelly, Avril Lavigne, Pink, les Dixie Chicks, Alan Jackson, Ashanti, ou encore Shania Twain.

Question genres musicaux, la country est à la mode puisqu’elle a enregistré une hausse de 12 % par rapport à 2001. Le R&B a davantage de difficultés puisqu’il chute de 18 %, accompagné par le metal (-15 %) et soufflé dans sa chute par la dégringolade du New-Age qui a perdu 42 % d’auditeurs.

Pendant ce temps, le P2P continue sa progression et les systèmes payants tentent de se frayer un chemin pour s’imposer en 2003…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés