Aux Etats-Unis, les sommes exigées par la RIAA dans ses poursuites de P2Pistes sont sujettes à débat. Et pour cause, ces montants particulièrement élevés n’ont jamais été justifiés, pendant que les autres demandent de les voir rabaisser au seul préjudice subi par un MP3 téléchargé, à savoir 0,70 $. Autant dire qu’à ce prix là, c’est toute la stratégie de la RIAA qui s’effondrerait comme un château de cartes, sans même parler de ses « victimes » qui rappliqueraient aussitôt pour exiger qu’on leur rembourse leurs dommages versés.

Réponse indirecte ou non au juge qui avait demandé dernièrement à la RIAA de calculer combien lui coûte un titre téléchargé illégalement ? Le gouvernement américain a en tout cas décidé de s’en mêler. Dans un avis adressé au juge ayant statué sur l’affaire de Jammie Thomas, le Département de Justice américain lui demande de maintenir le montant de la peine aux 222.000 $ prononcés. Il vient donc appuyer officiellement la position de la RIAA qui, suite aux protestations de Thomas, déclarait que cette somme n’était pas excessive.

Voilà une nouvelle qui devrait saper définitivement toute chance de Jammie Thomas de renverser la balance. Mais, de la part de l’administration Bush, aurait-il pu en être autrement ? La trentenaire peut remercier les lobbys d’avoir bien fait leur boulot.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés