Initiative isolée, ou point de départ d’une nouvelle tendance ? Libérés d’un contrat avec la maison de disques Warner Bros. Records, le groupe rock britannique The Crimea a décidé de donner (oui, donner) son nouvel album aux internautes, sans exiger la moindre compensation financière. Secrets of the Witching Hour peut être téléchargé gratuitement sur leur site officiel, au format MP3 128 Kbps, avec pochette PDF.

Le groupe espère ainsi générer une certaine publicité autour de lui (même s’il a déjà une petite notoriété outre-manche, en étant par exemple passé sur l’émission culte Top of the pops), et réaliser l’essentiel de ses revenus avec ses tournées et les produits dérivés. Une politique que n’aurait jamais accepté Warner Music, très attachée aux DRM, et plus encore aux revenus tirés des enregistrements. L’album peut tout de même être acheté sur CD.

Leur précédent album Tragedy Rocks sorti en 2004 avait été vendu à 35.000 exemplaires par Warner. Le dernier, qui fait suite à une rupture de contrat en 2006, a été téléchargé plus de 10.000 fois depuis lundi, à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés