Un conflit, qui opposait EMI aux anciens membres des Beatles à propos de royalties non perçues entre 94 et 99, empêchait jusque là à la musique du quatuor de Liverpool d’arriver sur les plateformes de téléchargement légal. Un accord à l’amiable vient cependant d’être conclu entre les deux parties, annonce le Daily Telegraph. Si ses termes n’ont pas été dévoilés, le fait que les anciens membres du groupes réclament 30 millions de livres (soit 45 millions d’euros) à la maison de disque laisse deviner les sommes faramineuses qu’on dû toucher ces premiers pour trouver un terrain d’entente. « Let It Be » ou « Yellow Submarine » devraient donc arriver d’ici peu sur iTunes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés