Le prétendant va revenir à la charge. Selon des informations du London Observer, le patron de Warner Music Group Edgar Bronfman s’apprêterait à renouveler sa demande en mariage à EMI Music. La Britannique avait rejeté l’offre de l’Américain au début de ce mois, la dote de 3,1 milliards d’euros ayant été jugée trop faible par EMI. Bronfman, qui veut éviter un nouvel échec, aurait déjà pris les devants et contacté John Gildersleeve, le directeur de EMI Music, pour s’assurer que les termes de la nouvelle proposition seront conformes aux attentes de la maison de disques.

EMI, qui a émis deux profit warning en mois d’un mois cette année, est dans de grandes difficultés. La filiale française a annoncé la suppression de 60 postes, soit environ 20 % de son effectif.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés