La musique numérique continue de croître à un bon rythme au Japon, avec toujours une très nette domination de la musique mobile. Les Japonais ont téléchargé 344,1 millions de titres en 2006 sur leur téléphone portable, pour un chiffre d’affaires total généré de 48,2 milliards de Yens, soit environ 310 millions d’euros. Le chiffre d’affaires augmente plus vite (+ 49 %) que le nombre de téléchargements, qui mêlent aussi bien les abonnements que les achats de titres ou de sonneries à l’unité. La musique en ligne sur ordinateur a quant à elle toujours du mal à se hisser, puisque même si le Japon enregistre une croissance de 172 % du chiffre d’affaires musical sur Internet, il ne représente encore en 2006 que 5 milliards de Yens (30 millions d’euros). Avec 23 millions de morceaux téléchargés en ligne l’an dernier, le Japon vend moins de chansons sur Internet qu’en Allemagne, qui compte pourtant deux fois moins d’internautes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés