Pauvre Sony. La firme japonaise semble en être réduite à faire croire à de vraies-fausses ruptures de stock pour attirer l’attention des consommateurs sur sa console PlayStation 3. Distancé par son compatriote Nintendo qui vend sa Wii comme des petits pains aux quatre coins du monde, Sony affirme que vraiment, c’est promis, il va remédier aux ruptures de stock en Amérique du Nord et livrer 2 millions de consoles supplémentaires d’ici la fin mars. Quelles ruptures de stock ? Comme nous l’avions déjà rapporté en janvier, la PS3 semble rester sagement dans les rayons des magasins. Presence PC, qui a envoyé un émissaire dans une des plus grandes boutiques spécialisées de Toronto, a constaté lui-aussi que plus d’une dizaine de consoles attendaient sagement d’être adoptées… et ce depuis plusieurs jours.

Entre les retards de production, les reports de lancement, les réductions de prix uniquement au Japon avant même la sortie de la console, le prix au contraire augmenté de 30 % pour l’Europe malgré des fonctionnalités revues à la baisse, et le projet ridicule de créer des bundles avec des films et non pas des jeux (on vous avait-dit que la PS3 était une console de jeux-vidéo ?)… Sony semble vraiment très mal parti pour avoir avec la PlayStation 3 le même succès qu’il avait eu avec une PlayStation 2 sans concurrent sérieux face à elle.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés