Il a seulement 16 ans et il ira bientôt devant un tribunal. Originaire de Stavanger en Norvège, un jeune homme est poursuivi par la MPA (Motion Picture Association) et par l’IFPI (Fédération Internationale de l’Industrie Phonographique) pour avoir monté un hub sur le réseau P2P Direct Connect. Selon la presse locale, le hub appelé Stavanger Dragon Hub donnait accès à 7.000 films, 150.000 chansons et 20.000 vidéos partagées illégalement. Puisqu’il est mineur, il risque au maximum 60 jours d’emprisonnement et 4000 Couronnes d’amende (env. 485 euros). L’industrie pense cependant faire jouer la responsabilité des parents, qui pourraient payer plusieurs dizaines de milliers d’euros en dommages et intérêts. Pour l’IFPI, cette affaire devrait « envoyer un signal fort aux parents, qui doivent faire plus attention à ce que leurs enfants font ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés