1650 milliards de dollars. C’est selon Betanews ce que demandent les maisons de disques en exigeant 150.000 dollars de réparation par infraction au droit d’auteur réalisée sur AllofMP3. Selon les quatre majors EMI, Warner, Universal et Sony BMG, qui portent plainte contre le Russe avec Arista et Capitol, au moins 11 millions d’infractions auraient eu lieu sur AllofMP3. Pour référence, le PIB de la France était d’environ 1700 milliards d’euros en 2004. Sans doute les majors ne demandent-elles pas 150.000 dollars par infraction mais par fichier mis à disposition. La somme serait ainsi beaucoup plus raisonnable, puisque AllofMP3 revendique seulement « quelques centaines de milliers d’albums » à son catalogue. Ahem…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés