Dans une petite sauterie avec des bloggeurs, un art de plus en plus pratiqué par les grandes firmes qui soignent leur image, Bill Gates était interrogé sur la pertinence à long terme des DRM. Il reconnaît que personne n’a trouvé le bon DRM, que les systèmes de protection posent trop de problèmes aux consommateurs loyaux (il a oublié de préciser qu’ils n’en posaient aucun aux « pirates »). « Le DRM n’est pas où il devrait être, […] nous n’avons pas le bon objet en terme de simplicité ou d’interopérabilité« , a précisé le grand patron de Microsoft. Intéressante pensée de la part d’un homme qui vend pourtant un baladeur Zune dont l’absence totale d’interopérabilité avec les produits issus de la même société Microsoft est pourtant une caractéristique essentielle…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés